Pas de vacances pour les violences !

institutjustice

Chère Madame, cher Monsieur

J’espère que vous avez passé un bel été, si possible loin des soucis et des tracas du quotidien.

Mais la rentrée approche à grands pas.

À l’IPJ, après la pause estivale, nous sommes déjà sur le pied de guerre, prêts à recommencer à nous battre pour une justice plus équitable et plus protectrice des victimes.

Et croyez-moi, les sujets ne manquent pas.

Notre porte-parole, maître Guillaume Jeanson, a déjà publié une tribune cette semaine dans Le Figaro pour tirer la sonnette d’alarme concernant la montée de ces violences dites « gratuites », qui traduisent l’ensauvagement de notre société.

« Le 16 août dernier, le serveur d’un restaurant de Seine-Saint-Denis a ainsi été mortellement blessé par balles par un client mécontent, selon les premiers éléments d’enquête, que son sandwich n’ait pas été préparé assez vite. À peine cinq jours plus tard, dans le même département, un gérant de bar de soixante-six ans était tué à coups de poing. Pourquoi ? Parce qu’il avait simplement fait correctement son travail en refusant de servir un client ivre. »

Comme vous le voyez, notre combat reste plus que jamais nécessaire. Et nous avons bien l’intention de le mener sans faiblir. Pour vous et grâce à vous.

La force de l’IPJ, ce sont d’abord ses adhérents et tous ceux qui le soutiennent. Sans vous, nous n’existerions pas.

Alors, en cette rentrée, vous pouvez nous aider en partageant la tribune de notre porte-parole, par facebook, par email ou par twitter à tous vos contacts.

http://premium.lefigaro.fr/vox/politique/violences-ordinaires-c-est-toute-la-chaine-penale-qui-est-mise-en-cause-20190827

Plus nous serons nombreux à le faire, et plus nous pourrons faire entendre notre voix.

C’est aussi grâce à ce genre d’action, qui ne prennent que quelques secondes, que nous pouvons nous imposer comme des acteurs incontournables dans les débats sur la justice.

Je compte sur vous.

Avec tout mon dévouement,

Laurence Havel