L’IPJ au Sénat

institutjustice

Chère Madame, cher Monsieur,

Savez-vous qu’aux États-Unis les homicides et les vols avec violence ont diminué de 53% entre 1980 et 2010 ?

Savez-vous qu’à New-York la criminalité a diminué de presque 90% depuis la fin des années 1980 ?

Et en France… ?

Le nombre de « violences gratuites » ne cesse de croître. Il y a un an nous avions presque atteint le triste record de 1 000 actes de violence gratuites… par jour !

En 2018, ces violences gratuites avaient augmenté de 6% par rapport à la même période en 2017.

En 2017, elles avaient déjà augmenté de presque 3% par rapport à 2016.

ETC, ETC, ETC…

Quant aux violences sexuelles (et encore, seulement celles portées à la connaissance de la justice), elles avaient augmenté de presque 20% entre 2017 et 2018 !

Mais alors, comment expliquer une telle différence entre la France et les États-Unis ?

Certains veulent nous faire croire que l’explication de la criminalité reposerait sur les inégalités ou les injustices. Mais la France est le pays aux impôt et aux dépenses, notamment sociales, les plus élevées d’Europe.

D’où vient le problème alors… ?

La différence entre les USA et la France est que nos amis américains n’ont pas peur d’employer des méthodes fortes mais surtout des méthodes efficaces pour lutter contre la délinquance.

Et ces méthodes, ces idées qui sont développées aux États-Unis, vont bientôt se retrouver au sommet de l’État !

En effet, l’IPJ sera, un nouvelle fois cette semaine, le porte-parole de la majorité silencieuse, de tous ces Français qui demandent une justice plus protectrice.

Le 4 juillet se tiendra au Sénat un colloque sur le thème « Lutter contre les violences en France ».

Ce colloque sera sous le patronage du président du Sénat, Gérard Larcher, deuxième personnage de l’État.

L’Institut pour la Justice a été sollicité pour participer, apporter son analyse et celle de ses experts. Notre porte-parole, Me Guillaume Jeanson, fera partie des intervenants, ainsi que l’une de nos expertes, venue spécialement des États-Unis pour cette occasion, MadameHeather Mac Donald.

Madame Mac Donald est l’une des meilleures expertes américaines en matière de criminalité, et elle connaît particulièrement bien tout ce qui a été fait à New-York. Cette ville était un véritable coupe-gorge dans les années 1980 !

Nous pourrons ainsi exposer, devant des parlementaires français, les solutions qui ont été mises en œuvre pour faire baisser la criminalité aux États-Unis et expliquer comment ces solutions pourraient être appliquées en France.

Jeudi, au Sénat, les oreilles des tenants de la culture de l’excuse vont certainement siffler un peu.

Mais ce n’est qu’un début.

Même si les tenants de la culture de l’excuse et du laxisme judiciaire ont leurs entrées dans les ministères et qu’ils ont infiltré l’appareil judiciaire, en imposant leurs vues et leurs lois, nous n’avons pas l’intention de les laisser gagner.

À l’Institut pour la Justice, nous n’avons pas peur d’affronter l’idéologie dominante et nous savons qu’il existe des solutions à l’efficacité prouvée pour lutter la criminalité.

Pourquoi ce qui a marché aux États-Unis ne serait-il pas mis en œuvre en France, avec quelques adaptations si besoin ?

Pourquoi ne pas essayer ce qui a prouvé son efficacité, notamment la célèbre « théorie de la vitre brisée » ?

Pourquoi continuer à subir la hausse des violences, des agressions ou des cambriolages ?

Il n’y a pas de fatalité.

Vous pouvez compter sur nous pour nous battre plus fort que jamais, pour ne pas lâcher nos dirigeants et marteler nos solutions.

La résignation ne fait pas partie de notre vocabulaire.

Faites un don à l’Institut pour la Justice si vous voulez voir ses idées défendues et mises en œuvre.

Maintenant, tout dépend de vous.

Avec tout mon dévouement,

Laurence Havel,

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s