Le saviez-vous ?

institutjustice

Chère Madame, cher Monsieur,

Le saviez-vous ?

Si quelqu’un s’introduit dans votre domicile, vous n’avez pas le même droit à vous défendre en fonction de l’heure qu’il est. En effet, la présomption à la légitime défense en France s’étend uniquement à la nuit si vous êtes attaqué(e) chez vous.

Maître Thibault de Montbrial, spécialiste de cette question auprès de l’IPJ, l’explique très bien : « en cas de « homejacking » (cambriolage de domicile fait avec violence), si vous êtes chez vous et que des voyous entrent, vous ne savez pas quels sont leurs projets criminels. Sont-ils juste entrés pour prendre votre chaîne hifi ou vont-ils en profiter pour agresser votre femme et vous torturer pour avoir le code de votre carte bleue ? » Qui veut attendre pour voir et regarder sa montre pour savoir s’il a le droit d’intervenir ou pas ?

Le 16 février, nos députés ont adopté une loi relative à la sécurité publique, qui propose notamment que les gendarmes et les policiers aient les mêmes règles de légitime défense. Excellente idée.

Nous avons saisi cette occasion pour rencontrer les parlementaires, travaillé avec l’un d’eux en particulier, le député de Vendée M. Yannick Moreau, et leur proposer des amendements notamment pour :

– étendre la présomption de légitime défense quand on est agressé chez soi

– favoriser la prise en compte par les magistrats de l’état émotionnel dans lequel se trouvait la personne agressée au moment de la riposte

– donner aux victimes la possibilité de pouvoir faire appel.

Hélas, malgré le soutien reçu de nombreux députés de l’opposition, nos amendements n’ont pas été votés.

Je dois vous avouer que nous sommes déçus, mais pas complètement surpris. Force est de constater que, trop souvent, les propositions de bon sens pour plus de sécurité défendues par des connaisseurs, et non des idéologues bien-pensants, ont un écho retentissant auprès de vous, de moi, de nos familles, amis, collègues, mais pas auprès de ceux qui nous gouvernent…. 2017 est pourtant une année politiquement décisive ; les élus ne devraient pas l’oublier.

Je vous invite à cliquer sur ce lien, vous y trouverez la liste des députés qui nous ont soutenus et les vidéos d’explications de Me Thibault de Montbrial et de M. le député Yannick Moreau.

Et bien sûr, vous pouvez compter sur notre abnégation, notre formidable volonté d’arriver à nos fins pour ne pas abandonner le combat pour une justice plus équitable et pour plus de sécurité.

Avec tout mon dévouement,

Laurence Havel

Retenez-moi ! Retenez-moi ou je vote ****** !

Dans l’affaire Fillon, les choses semblent s’accélérer et, selon le JDD, une décision judiciaire est très proche :

Affaire Fillon : décision de justice imminente

La décision du parquet national financier (PNF) sur l’affaire Fillon devrait intervenir cette semaine. Selon nos sources, le PNF opterait pour des poursuites contre les époux Fillon. Même les proches de l’ancien Premier ministre semblent désormais écarter l’hypothèse d’un classement sans suite. Après dix-sept jours d’enquête et d’auditions, deux scénarios seraient à l’étude : soit l’ouverture d’une information judiciaire, confiée à un ou des juges d’instruction ; soit une citation directe devant le tribunal correctionnel.

Dans le premier cas, l’information serait ouverte contre personnes dénommées et non « contre X » ; il appartiendrait alors aux magistrats instructeurs de convoquer les intéressés pour les mettre en examen.

Dans le second cas, le calendrier s’annonce serré. Au plus tôt, une citation directe pourrait donner lieu à un procès dans un délai de onze jours. L’audience pourrait durer plusieurs jours et le délibéré avant la décision, plusieurs semaines. Quasi inenvisageable, donc, avant le 17 mars, date butoir pour le dépôt des candidatures à la présidentielle. Ensuite, la justice peut choisir (ou non) d’observer une « trêve électorale » et s’interdire toute poursuite avant le scrutin.

Dans tous les cas, il parait impossible que François Fillon puisse maintenir sa candidature à la présidentielle de mai 2017 et nous devons tous, à droite, en tirer toutes les conclusions. Les sondages actuels – je sais qu’ils n’ont plus guère de crédibilité – prédisent un second tour Marine Le Pen – Emmanuel Macron.

Et nous devons d’ores et déjà nous préparer à affronter les deux questions suivantes :

  1. Devrons-nous nous résoudre à voter pour Emmanuel Macron ?
  2. Serons-nous contraints de choisir Marine Le Pen

1 – Devrons-nous nous résoudre à voter pour Emmanuel Macron ?

Que penser d’Emmanuel Macron ? L’homme, sympathique au premier abord, reste assez énigmatique et il a appliqué, jusqu’à présent,  la maxime attribuée à François Mitterrand *** : « on ne sort de l’ambiguïté qu’à ses dépens ».

Ce qui attire, c’est son modernisme ! On serait tenté de lui confier les clefs de l’Elysée, en imaginant que ce serait un grand courant d’air qui dépoussiérerait ce palais, et déstabiliserait les moeurs qui s’y sont installés depuis des décennies. Mais, les atermoiements d’Emmanuel Macron, et sa résistance à publier un programme précis, laisse planer un énorme doute sur sa capacité à faire sortir réellement le France du socialisme et de ses méfaits !

Tout doit être fait pour éviter cinq ans supplémentaires de socialisme, fut-il libéral !

Toutes les dernières élections ont montré que sociologiquement le rapport droite-gauche, en France, est de 2/3 pour la droite, 1/3 pour la gauche.

La France DOIT donc être gouvernée à droite !

 

Beaucoup de Français ont finalement compris que la social-démocratie ne fonctionne qu’en période de forte croissance et qu’elle est impuissante en période de crise, quand il n’y a plus grand chose à redistribuer. A cet égard, le programme de François Fillon était le seul à pouvoir redresser la France en s’attaquant à la dépense publique, mère de tous les problèmes de la France.

 

2 – Serons-nous contraints de choisir Marine Le Pen ?

Il y a seulement encore quelques années, j’aurais balayé cette hypothèse sans hésitation mais aujourd’hui, elle n’est plus aussi « impensable » !

Même si le programme du Front national est inacceptable sur bien des points, notamment dans le domaine de l’économie où il rejoint celui de l’extrême gauche, de multiples raisons militent pour un tel vote :

 

A cause de toutes les humiliations infligées par le pouvoir socialiste au peuple de droite :

  • Nomination de militants sectaires à la tête de ministères clefs : Taubira, Peillon, Hamon, Belkacem, Touraine, etc
  • Loi sur la dénaturation du mariage imposée en force par Taubira (refus d’un référendum)
  • Multiples attaques contre la famille (mariage gay, quotient familial)
  • Complaisance vis-à-vis de l’islam

Si François Fillon est empêché de se présenter, la frustration, la colère et la révolte du peuple de droite seront terribles ! Et le vote vers les extrêmes offrira un défouloir rêvé !

Par ailleurs, la mode est à la révolte du peuple face aux « élites » et aux médias. Quoi de plus transgressif et de plus jouissif pour le peuple de droite que de voter pour le Front national, le mal absolu pour ces élites bien-pensantes !

Mais il y a une raison plus politique qui peut nous pousser à voter Marine Le Pen.

On peut spéculer sur le fait que si Marine Le Pen est élu présidente de la République, le Front national restera minoritaire au Palais Bourbon et que nous rentrerons immédiatement en régime de cohabitation qui ressemblera à ce qui s’était passé en 1997 quand Chirac et Villepin avait dissous l’Assemblée nationale et que les socialistes étaient revenus au pouvoir et avaient gouverné 5 ans avec Lionel Jospin à Matignon.

Mis à part en politique étrangère – et encore, ça se discute – en cohabitation, c’est le premier ministre qui impose sa politique. Rappelons-nous que la gauche avait mis en place les calamiteuses 35 heures durant cette période de cohabitation !

On peut donc spéculer sur le fait qu’une coalition de droite pourrait être portée au pouvoir réel et qu’elle pourrait appliquer un programme de droite, proche de celui de François Fillon.

Donc, j’ouvre ici le débat :


Pour ou contre le vote pour Marine Le Pen en cas de second tour Macron-Marine ?

 

A vos arguments !

Voici les miens !
arguments1
arguments2arguments3
Guerre Civile: Les points chauds volcaniques entre police et racaille

Virons Mélenchon-Hamon-Macron, 3 dangers publics immigrationnistes

Sur ce point, au moins, ils se ressemblent… et gageons qu’ils n’hésiteront pas à se rassembler pour peu que l’un deux soit au second tour de la présidentielle !

Mais il est impératif que les citoyens de notre pays, avant de se déterminer, sachent ce que vont faire, en matière d’immigration, ces politiciens qui sont aux affaires, aux côtés de la « gôche » qui a plombé notre pays et effacé son Peuple et la Nation, depuis des décennies, le Mélenchon, ministre sous Jospin et chantre alors du traité de Maastricht menant la charge de ces naufrageurs…  dont 2 furent ministres, ne l’oublions pas, du catastrophique Hollande !

Et ce qu’ils vont faire, c’est continuer à ouvrir en grand les frontières, à accumuler les flux migratoires inutiles d’Afrique et d’Orient, à entasser des populations sans emplois, qu’il faudra soigner, loger, aux frais de la « princesse publique » largement appelée à donner ce qu’elle refuse aux « Français autochtones »…

tout en supportant l’apport incongru de leur culture, de leur « religion », de leurs coutumes qui sont à mille lieues des nôtres et dont le dernier attentat du Louvre (après ceux de « Charlie », du « Bataclan », de « Nice »…) montre qu’elles sont mortifères pour nos citoyens comme pour notre forme d’organisation et de fonctionnement laïque et démocratique .

Attentat perpétré par un « migrant légal » venant d’Egypte et ayant obtenu un « visa Schengen »pour se balader librement en France (combien y en a-t-il comme cela chez nous connus ou non ?


Combien y en aurait-il de plus par la grâce et la politique d’un Hamon, d’un Macron, d’un Mélenchon?

Car il ne faut pas se laisser  abuser par ces bateleurs de foire, leurs mimiques patelines et leurs sourires de façade, plus carnassiers que sincères…

Prenons le Mélenchon, l’holo-candidat en lévitation qui a favorisé sans état d’âme l’élection de Hollande et que le Hamon veut rendre ectoplasmique…. Eh bien, même s’il s’évertue dans ses discours à donner le change en matière européenne comme en matière d’immigration, il ne faut pas oublier qu’il a vanté et voté le traité de Maastricht, appartenu au gouvernement Jospin célèbre, notamment, pour ses « frontières ouvertes » et son islamophilie chronique, appelé en 2012 à « avoir encore plus d’arabes et de berbères » en France (discours de Marseille d’avril /2012)…

Et il propose, en page 21 de son programme, une immigration sans retenue et une régularisation de tous les illégaux.

Il a beau se transformer en image flottante, le Méluche, il est bien un islamo-immigrationniste forcené bien en chair et en perversion intellectuelle aujourd’hui comme hier.

Quid de Hamon… ce serait pire si cela était possible…

Encore un ministre de Hollande qui veut faire oublier qu’il a été à l’oeuvre pour l’élection du bonhomme élyséen et dans l’accomplissement de sa politique favorable à l’immigration comme à l’islamisation  qu’il voudrait amplifier, n’a-t-il pas :

  • blâmé le squatter de l’Elysée de ne pas avoir accueilli plus de migrants,
  • vilipendé Valls qui osait évoquer les problèmes migratoires,
  • déposé une proposition de loi donnant le droit de vote aux étrangers,
  • nié le sexisme et le ségrégationnisme musulmans dans sa circonscription de Trappes (bien connue pour son islamisme galopant) au point qu’on peut se demander s’il ne va pas se reconvertir en imam après sa future déculottée  ?

 

Quant au Macron, il a (presque) le pompon… mais ils se le partagent !

Certes, nous avons déjà montré son immigrationnisme naturel mais il est bon d’insister sur sa soumission à Merkel en la matière et sa volonté de faire encore mieux qu’elle ! C’est tout dire… C’est que pour cet homme de paille de la finance mondialiste, la libre circulation de la main d’oeuvre taillable et corvéable, destinée à être sous payée comme en Allemagne, est « pain bénit »…

Et si cette main d’oeuvre est conditionnée par une pseudo religion qui l’habitue à la soumission, c’est tout bénef !

Ce que ces 3 candidats vont permettre avec leurs flux migratoires massifs et incontrôlés, c’est l’intrusion dans notre espace public de terroristes potentiels, comme s’il n’y en avait pas suffisamment !

Ce que ces 3 candidats vont autoriser, avec leurs flux migratoires intempestifs, c’est l’augmentation exponentielle de la délinquance et de l’insécurité.

Ce que ces 3 candidats vont activer, avec leurs flux migratoires intempestifs, c’est la ruine de la ressource publique alors que le déficit financier de l’immigration actuelle est de 40 milliards d’euros/année, et qu’un migrant accueilli coûte 1000 euros par mois !

Ce que ces 3 candidats vont banaliser avec leurs flux migratoires intempestifs, c’est le développement sur notre sol historique d’une pseudo religion mortifère, sexiste, ségrégationniste, séparatiste, produit d’importation frelaté nous ramenant des siècles en arrière.

Mais ce que les électeurs de notre pays vont décider, c’est qu’aucun de ces 3 candidats ne sera au second tour !

Robert Albarèdes

macroner

Effroyable – la vérité sur l’Etat Islamique EN FRANCE

institutjustice

Chère Madame, cher Monsieur,

De nouveaux chiffres viennent de tomber.

Et je vous assure: c’est pire que le PIRE de ce que l’on peut imaginer.

Aurions-nous un Etat Islamique en développement sur le sol français ?

Cliquez ici pour en savoir plus.

Mais surtout – IMPORTANT – partagez cette information à tous vos proches. Les chiffres sont sourcés… et donc encore plus inquiétants.

Avec tout mon dévouement,

Laurence Havel

Liste des députés qui emploient leur conjoint ou un membre de leur famille !

Une situation autorisée en France, pas au Parlement européen

« Les députés ont droit à l’assistance de collaborateurs personnels, qu’ils choisissent librement », indique le règlement du Parlement. Mais l’enveloppe des eurodéputés ne peut servir « à financer les contrats permettant l’emploi (…) des conjoints des députés ou de leurs partenaires stables non matrimoniaux », précise l’article 43. D’où les explications demandées par courrier, le 25 juillet 2012, par les services financiers du Parlement européen à la présidente du FN.

Marine Le Pen  s’est défendue en affirmant qu’elle ne considérait Louis Aliot ni comme un « conjoint », ni comme un « partenaire stable non matrimonial »

Pourtant, comme le note Mediapart, même s’ils ne sont pas mariés ni pacsés, les deux leaders du FN ne cachent pas qu’ils sont en couple. En février 2012, ils ont même posé pour le magazine Paris Match.

Vous y trouverez des noms connus comme celui de Claude Bartolone, président de l’Assemblée Nationale, lui même ! Ou encore le nom d’un autre candidat à l’élection présidentielle (dont étrangement personne ne parle…), Nicolas Dupont-Aignan.

Vous remarquerez que François Fillon n’y figure pas puisque, selon ses déclarations, il a mis fin à ces pratiques de lui-même en 2013.

 

Même pratique au Sénat

listedeputesconjoints1listedeputesconjoints2listedeputesconjoints3listedeputesconjoints4listedeputesconjoints5

Voter Macron c’est voter Hollande

Les Français sont d’incorrigibles électeurs.
Cela fait plus de 40 ans qu’ils traînent leurs boulets politiques et pourtant voient que ces derniers sont incapables d’agir et de remettre la France en marche, eh bien cela ne les empêchent pas de tomber à pieds joints dans le piège Macron.
Macron, c’est le gendre idéal de Juppé et d’Hollande, celui qui va leur permettre de perdurer et de nous offrir un avenir toujours plus sombre.
Macron veut que nos frontières soient encore plus ouvertes, ce qui, avouez-le, semble difficile puisque nous n’avons déjà plus de frontières et que la France est devenue une passoire pour clandestins.
Oui c’est une chance pour la France, oui il faut se rassembler, oui il faut aider les pauvres, etc… En attendant les résultats sont nets et clairs: tout va de plus en plus mal en France.
Alors ces grands de la politique continuent dans le déni de réalité et Macron en est incontestablement l’étendard.
Dommage que les Français dorment devant leur poste de télé car s’ils prenaient quelques minutes pour écouter Macron, il y a fort à parier qu’ils ne pourraient plus voter pour lui.
La chance de Macron c’est que la primaire socialiste est mauvaise avec de mauvais candidats, ce qui permettra sans doute à Macron d’être le premier de la gauche socialiste en avril 2017 et qui sait le prochain président en mai 2017.
Nous ne sommes plus à une catastrophe près dans une France qui se vautre dans la ouate.
De Gaulle l’avait déclaré : « les Français sont des veaux »
Et Macron s’en souvient pour leur jouer une douce musique de chambre qui flatte leurs oreilles.
  • Pourtant Macron a bel et bien été l’instigateur de cette politique socialiste qui a ruiné la France.
  • Pourtant Macron est bien le candidat du président sortant Hollande c’est même Ségolène Royal qui vient de vendre la mèche.
  • Pourtant Macron est un pur produit du pire: le socialisme qui a toujours échoué.
Pas grave, les Français aiment les berceuses.
Macron, c’est le gars choisi par Hollande pour incarner sa politique économique, Macron est aussi à la base de la loi tant décriée dite Travail.
En France les médias aiment bien affubler chaque politicien de qualificatifs même si ces qualificatifs ne correspond vraiment pas au politicien.
Ainsi Macron est considéré comme « neuf », « brillant » et mieux « apolitique ».
Nous sommes dans la pure et totale désinformation que Staline adorait tant, manière Goebbels en prime.
Macron, c’est, je le répète, le gendre idéal, beau gosse et souriant, qui va apporter le dessert et les friandises.
  • Peu importe son discours, dangereux et rétrograde, les Français veulent ce gendre idéal à leur table.
  • Peu importe son peu d’expérience, car aujourd’hui tout est devenu subjectif et suggestif.
  • Peu importe ses véritables soutiens, puisque le vote est une affaire d’images.
Mais à y regarder de plus près, on ne peut que constater que Macron est bien le candidat de Hollande. D’ailleurs ni Hollande ni Macron ne s’attaquent jamais. Hollande s’est retiré parce qu’il courait au désastre dès la primaire de gauche, et c’est donc bien Macron qui sera son candidat.
Macron est aussi le candidat du MEDEF, les patrons français, parce qu’il sait comment leur parler et que ceux-ci sont finalement de grands naïfs.
Les médias de gauche sont ravis par Macron qui est le candidat de gauche pour eux et qui devraient leur permettre de durer encore longtemps.
Il faut avouer qu’en France, la droite n’existe plus depuis 1974 avec l’arrivée au pouvoir du progressiste Giscard d’Estaing qui a ensuite permis l’élection de Mitterrand. La droite est devenue molle et incapable de s’assumer, laissant un boulevard à la gauche notamment grâce à Chirac et à Juppé.
Mais j’oubliais que les Français qui aiment voyager voient en Macron celui qui leur permet de voyager en cars à moindre coût: ainsi la balade est totale.
Tout le monde a déjà oublié les remarques méprisantes de Macron, Ministre, à des ouvrières… Que Macron à traitées d’illettrées (Septembre 2014, à l’usine de GAD)
Quant à l’économiste Macron, ses propositions sont ringardes et usées, bien qu’habillées de vêtements qui semblent neufs. Macron est le roi des banalités et il excelle à enfoncer les portes ouvertes.
Macron est en fait un rétrograde qui n’a pas grand chose à dire. Il vient d’évoluer en se posant comme l’ultime rempart au Front National. Or cela n’a jamais fait un programme puisque tous les candidats font la même déclaration contre le Front National…
Macron c’est plus de migrants, plus d’Europe et plus de contraintes:

Voter Macron c’est voter Hollande!!!

La République Gaucho irréprochable

ON SAIT TOUT…. MAIS SURTOUT ON NE CHANGE RIEN . . .

 

 

 

Julie Gayet

Maîtresse du Président- soutien officiel de Anne Hidalgo (autre ex-maîtresse) dans la campagne des municipales.           

Sa société de production a été retenue par la Mairie de Paris pour créer un « cinéma du futur ».

Elle est associée à son frère Erwan Gayet et à sa belle sur, tous 2 architectes.

Elle utilise la salle de projection de l’Élysée pour assurer le montage de ses films.

 

Eric de Chassey

Un pote de la Gayet Nommé directeur de l’École nationale supérieure des Beaux Arts.

 

Muriel Mayette

Épouse de l’ami Gérard Holtz et pote de Valls virée de la Comédie Française , nommée à la tête de la villa Médicis.

 

Martin Hirsch  

Ex félon, Haut commissaire nommé par Sarko.

Nommé Directeur général de l Assistance publique Hôpitaux de Paris.

 

Manuel Flam   

Ex dir de cabinet de Cécile Cantat née Duflot.

Nommé Directeur général du groupe SNI et Président du directoire du Grand Paris Habitat.

 

Jean-Pierre Bel

Ex président socialiste du Sénat.

Nommé envoyé personnel du Président pour l’Amérique latine et les Caraïbes (qu’est ce qu’on va foutre là-bas ?).

 

Jack Lang

Le socialo parachuté battu à St Dié, alias Lo Jacquot replié à la Taverne du Vieux bouc.    

Nommé Directeur de lInstitut du monde arabe…

(9000 EUR / mois + table ouverte aux frais de l’État pour plusieurs milliers de repas par an).

 

Aquilino Morelle

Cireur (et ciré) de pompes.

Viré et aussitôt recasé Inspecteur général des Affaires sociales.

 

La Voynet 

ex chef écolo, ex – ministre écolo qui a enterré le canal Rhin – Rhone, projet écolo qui aurait permis d’économiser des millions de tonnes équivalent carbone et aurait pu remplir les caisses de l’état avec le péage !

Battue régulièrement.

Nommée Inspectrice générale des Affaires sociales.

 

Delphine Ernotte

La pouffffiasse qui a dit qu’il y a trop d’hommes blancs de plus de 50 ans à France Télévision.

Pote de Fleur Pellerin.

Nommée à la tête de France Télévisions.

 

François Chérèque  

Ex dirigeant de la CFDT de gauche.

Nommé Inspecteur général des Affaires sociales.

Nommé président de Terra Nova, l’officine de gauche qui conseille le PS sur le vote communautaire des mahométans.

 

Thierry Le Paon   

Ex secrétaire général de la CGT sera nommé au Conseil Économique et Social, l’institution qui ne sert à RIEN.

 

Alain Zabulon (si, si, c’est son vrai nom)

Ancien préfet de Corrèze.

Complice de Cahuzac (il connaissait l’existence de son compte caché en Suisse).

Nommé coordonnateur général du renseignement (gag ?) puis Directeur de la Sûreté aérienne des Aéroports de Paris.

 

Colonel Eric Bio-Farina (c’est aussi son vrai nom)

Ex commandant du groupement de gendarmerie de Corrèze.

Nommé commandant militaire de l’Élysée.

Nommé préfet hors cadre.

 

D’autres sont nommés à des postes (tous grassement rémunérés) ou sur des titres respirant la vacuité socialiste:

 

Vincent Feltesse

Le socialo battu à Bordeaux.

Nommé conseiller à l Elysée chargé des relations avec les élus.

  

Bernard Poignant   

Socialo battu à Quimper.

Nommé chargé de mission pour faire l interface (sic) avec la société civile y en a… faut les trouver !!! »

 

Agnès Saal

Virée de la présidence de l’INA 

(40 000 EUR en 10 mois et 400 000 EUR en 7 ans de frais de taxi lorsqu’elle était directrice de Beaubourg)       

Réintégrée dans son ministère d’origine, la Culture.

Nommée chargée de mission sur les questions de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (olé !)

 

Nicolas Hulot

Idiot utile des écolos.

Nommé envoyé spécial du président chargé d’une mission internationale en faveur de la préservation de l’environnement – (cherchez pas le rapport km/empreinte carbone)

Décoré commandeur de la Légion d’honneur.                                                          

 

Le gang d Evry :

 

Sébastien Gros

Conseiller à la mairie d’Evry.

Nommé chef de Cabinet de Valls.

Nommé préfet hors cadre ce qui lui assure revenu et retraite confortable en cas (probable) de changement de majorité.

 

Christian Gravrel

Conseiller à la mairie d’Evry.

Nommé chef du SIG (Sieg Heil), Service d’Information du gouvernement, équivalent de chef de la Propagandastaffel.

Nommé préfet hors cadre.

 

Yves Colmou

Conseiller de Valls.

Nommé Chargé d’une mission de service public relevant du gouvernement ? (celle-là, elle ne s’invente pas)…

Nommé préfet hors cadre.

 

Outre Sapin, Royal et Jouyet au look janséniste, quelques privilèges d énarques parmi les plus obscurs de la promotion Voltaire:

 

Michel Cadot      

ENA promo Voltaire.         

Nommé Préfet de police de Paris (z’avez vu les émeutes ?)

 

Claude Revel        

ENA promo Voltaire.             

Nommée conseillère maître en service extraordinaire à la Cour des comptes, une sinécure à 10 000 EUR / mois.

 

Pierre-René Lemas 

ENA promo Voltaire.         

Nommé à la tête de la Caisse des dépôts et consignations.

 

Sylvie Hubac          

ENA promo Voltaire.        

Nommée Directrice de cabinet du Président.

 

Jean-Pierre Jouyet 

ENA promo Voltaire.         

Nommé Secrétaire général de la présidence.

 

Moi président , je ferai fonctionner la justice de manière indépendante :

 

Cath Champrenault

Ex procureur à Basse Terre, Guadeloupe, poste insignifiant s’il en est.

Imposée par la Taubira Procureur général de Paris (rien que ça !) où elle remplace le procureur Faletti que Taubira voulait virer.

 

Jean-Michel Hayat 

Membre du Syndicat de la  magistrature (le mur des cons).          

Nommé président du TGI de Paris.

 

Adeline Hazan   

Femme du précédent.

Ex-présidente du Syndicat de la magistrature.   

Ex-eurodéputé socialo.

Ex-maire de Reims socialo.

Nommée Contrôleur général des prisons.

 

 

Enfin le plus RRRipoux de tous ces RRRépublicains :

 

Henri Nallet

Ex-ministre socialo.

Témoin assisté pour trafic d’influence.

Responsable du scandale du Mediator.

Consultant pour 15 600 EUR/mois et salarié des laboratoires Servier  pour 110 000 EUR/an pour 6 jours de travail /mois.

Président de la Fondation Jean Jaurès, think tank socialo.  

Décoré commandeur de la Légion d’honneur promotion 14 juillet 2015… les parents des victimes sont fous de joie.

 

Tous les ministres socialistes (sauf Cahuzac), déjà virés pour malversations diverses, ont retrouvé en catimini leur siège à l’Assemblée :

   – l’escroc Kader Arif

   – le « non contribuable » Thomas Thévenoud

Sans oublier l’impayable Sylvie Andrieux, élue député PS de Marseille, fille de sénateur PS

(l’hérédité des privilèges, ce n’est pas que dans l’aristocratie d’avant 1789),

qui n’a pas encore quitté son poste de député à 14 500 EUR /mois, malgré ses condamnations : 

5 ans d’inéligibilité et 4 ans de prison dont 1 an ferme pour détournement de fonds publics

(rappel : il s’agit de vos sous) utilisés pour arroser diverses associations bidon issues de la diversité et servant de rabatteurs à électeurs marseillais.

Sylvie Andrieux siège toujours : elle a voté le 5 mai 2015 la loi »Renseignement » ; même l Obs s’en est aperçu et râle…

(tapez Sylvie Andrieux sur Google, rien que pour voir !…)

 

 

Liste non limitative des sangsues de l’État 

 

Et on vous explique que si on diminue la dépense publique, nous serons moins bien administrés.

Parce que pour nos beaux et bienveillants politiques, ce ne serait possible

qu’en diminuant le nombre d’infirmières, de policiers gendarmes militaires ou d’enseignants professeurs ???????

Il ne leur vient pas à l’idée de réduire leur propre nombre d’inutiles et leur train de vie!!!

Ils perdraient tellement de pognon et d’avantages divers!!!