Les vœux du président

Les voeux De Hollande ne seront suivis que par le microcosme politico-médiatique qui y cherchera tout ce qui lui permettra de réhabiliter ce président. Pour les médias, on ne peut laisser se terminer un quinquennat de gauche sur une note négative.

Voici ce que pourrait – ou plutôt devrait – être les voeux de Hollande, ce soir …

Mes chers compatriotes,

Ce sont, ce soir, les derniers voeux que je vous adresse, et je souhaite qu’ils ne soient pas tristes ! Vous le savez : je suis un éternel optimiste et je vois toujours le côté positif des choses. Passer du statut de petit notable de Corrèze et de laborieux gestionnaire des courants du PS à celui de locataire de l’Elysée pour 5 ans, a été pour moi une fabuleuse réussite.

Fidèle à ma réputation d’homme plein d’humour – on me surnomme d’ailleurs Monsieur petite phrase – j’ai failli commencer ces voeux par un « mes chers cons-patriotes » qui, j’en suis sûr, vous aurait fait hurler de rire, mais j’y ai renoncé … Le mot « cons » aurait pu passé mais pas le mot « patriotes » qui a toujours une co-notation très négative dans la gauche altermondialiste.

Pas de derniers voeux élyséens sans évoquer le bilan du quinquennat ! Je reprends donc mon sérieux pour rappeler ici les grandes réformes que j’ai eu l’audace de mener :

  • Il y eut cette loi du « mariage pour tous » qui mit fin à l’intolérable ségrégation de cette institution.

  • Il y eut aussi la reconnaissance, par la République, de l’amour entre personnes de même sexe, avec le droit de convoler en justes noces.

  • Il y eut ensuite, cette loi, garantissant le droit à l’enfant via l’adoption, pour tous les couples que la nature avait injustement privés de la faculté de procréer.

A côté de ces réformes fondamentales attachées à jamais à mon nom, je souhaiterais rappeler quelques autres actions qui auront marqué ce quinquennat :

  • J’ai relancé en France, l’économie du scooter, en en assurant moi-même la promotion grâce à quelques déplacements bien ciblés; notamment rue du cirque,

  • J’ai beaucoup fait pour la promotion de la lutte contre la fraude fiscale en nommant LE spécialiste du sujet à Bercy : Jérôme Cahuzac.

  • Pour traiter le mal par le mal, j’ai fait voter la gratuité totale des soins médicaux (via la généralisation du tiers payant) pour enfin mettre un terme au déficit de la Sécurité sociale.

Choses moins remarquées, j’ai beaucoup oeuvré pour détruire ce qui devait l’être :

  • En nommant Christiane Taubira place Vendôme, j’ai réussi le désarmement massif de la Justice face à une délinquance pour qui la prison reste plus un problème qu’une solution.

  • J’ai beaucoup oeuvré pour déconstruire l’école et mettre fin à ces principes contraires à l’égalité républicaine (le sens de l’effort, les bourses au mérite, les filières d’excellence, toute forme de notation discriminatoire).

  • Avec l’aide de Cécile Duflot, et sa loi Allur, j’ai considérablement affaibli le marché de l’immobilier de façon à réduire les inégalités propriétaires-locataires. Une pleine réussite puisque nombre de propriétaires ne louent plus leurs biens …

Avant de conclure ces ultimes voeux, je souhaiterais revenir sur mes actions personnelles durant des cinq dernières années.

J’ai beaucoup fait pour l’égalité homme-femme en ne traitant pas mieux les femmes que les hommes :

  • Je n’ai pas fait l’affront à ma première compagne (et mère de mes enfants) de céder à cette sinistre tradition du mariage bourgeois.

  • J’ai installé une de mes maitresses à l’Elysée pendant que j’en visitais une autre rue du cirque.

  • J’ai assuré la promotion internationale du livre « Merci pour ce moment » qui m’était entièrement consacré.

  • J’ai fait beaucoup pour le développement de la presse en passant énormément de temps avec des journalistes et en assurant des tirages record pour de nombreux livres de confidence.

  • J’ai tenté – malheureusement sans succès – de réhabiliter des idées de droite par exemple à l’occasion de la déchéance de la nationalité.

  • Sur le plan international, j’ai beaucoup travaillé à rendre la France plus indépendante ! Notamment indépendante des décisions prises à Bruxelles ou par Angela Merkel.

Je n’aurais pas l’impudence de vous parler du chômage puisque l’objectif que je m’étais fixé d’inverser la courbe du chômage, est désormais atteint et que je passe le relai à mon successeur dans les meilleures conditions possibles …

Mes chers compatriotes, je quitterai la présidence de la République le 7 mai prochain. Mais rassurez-vous mes actions continueront bien au-delà de cette date. Le prochain président et son gouvernement seront directement impactés par toutes les mesures que j’ai prises et dont beaucoup devront être financées par les budgets 2017 et 2018.

Ne vous inquiétez surtout pour moi ! C’est une retraite bien méritée qui m’attend !

Elle sera facilitée par tous ces cumuls de postes qui vont me valoir un montant de pension à la hauteur des mes résultats à la tête du pays.

Merci encore pour ce moment …

Vive la France, vive la République !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s