CATALOGNE : 1 – CORREZE : 0

catalogne1correze0

C’est fait : le petit catalan colérique a battu le grand méchant mou !

catalogne1correze0b

On s’effraye un peu d’envisager un tel énervé à la tête de l’Etat…

L’estocade catalane …

La dernière semaine fut pathétique ! Hollande, affaibli par la démission de Macron et surtout par la publication de ce lamentable livre de confessions, avait reçu, dimanche, dans le JDD, un coup de poignard dans le dos, de son premier ministre. La plaie n’a cessé de saigner plusieurs jours durant et il y a quelques jours, Hollande a rendu les armes dans une dernière allocution où il apparut tel un clown triste faisant son dernier tour de piste.

Du Hollande jusqu’au bout du bout…

Hollande a attendu des semaines à l’extrême limite des délais de déclaration pour la  primaire de la gauche, pour faire connaître sa décision, créant dans le pays une ambiance délétère de fin de règne. Durant son allocution, il aura encore attendu plusieurs minutes pour libérer le pays. Qu’attendait-il pour indiquer sa décision ? Une dépêche AFP annonçant un infarctus de Manuel Valls, ou un nouvel attentat ?

Avant d’être délivré, il aura fallu entendre tout un panégyrique de son oeuvre ! L’image criait qu’il n’allait pas se présenter mais le son semait le doute dans les esprits ! N’allait-il pas « se sacrifier » pour offrir un deuxième quinquennat à la France afin de maintenir son « unité » ?

S’il a regretté le lamentable fiasco de la déchéance de la nationalité et à peine admis un certain retard pour l’inversion de la courbe du chômage, tout le reste fut fantastique, merveilleux ! L’oeuvre est immense… L’Histoire en conviendra plus tard !

Décidément, jusqu’au bout, comme dans son indécent livre de confessions, Hollande aura voulu être le seul observateur autorisé de sa propre action.

Le seul à comprendre, l’incompréhensible…

Dans les médias, la rédemption a commencé !

C’est Yves Calvi, sur RTL, qui qualifiait d’inélégant le tweet de François Fillon :

catalogne1correze0c

A l’approche des primaires de la gauche, la presse, assommée par le tonitruant succès de celles de la droite, va maintenant se refaire une santé et réévaluer à la hausse le bilan de Hollande.  Face au danger « Fillon », elle va vanter le bilan social de François Hollande et ses avancées sociétales majeures…

Mais certains à gauche, ne l’entendent pas ainsi…

Les premières réactions, à la gauche de la gauche, mais pas seulement, ne se sont pas fait attendre :

  • Yannick Jadot (EELV) : « J’ai trouvé que Hollande avait de la lucidité sur sa trajectoire, beaucoup moins sur son bilan. Ce sont dix minutes d’humiliation pour s’éviter six mois de galères. La réalité, c’est qu’il laisse son camp comme un grand blessé polytraumatisé. »
  • Benoit Hamon : « François Hollande est trop politique pour ne pas voir qu’au coeur de son électorat, la déception sur les questions sociales […] était trop forte et qu’au mécontentement s’ajoutait une forme de colère. »
  • Aurélie Filippetti : « Je salue cette décision extrêmement responsable pour l’ensemble de la gauche, c’est la meilleure décision qu’il pouvait prendre. »
  • Jean-Pierre Chevènement : « François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas. »
  • Jean-Luc Mélenchon : « La déclaration de François Hollande est un énorme aveu d’échec. »
  • Philippe Poutou (NPA) : « Hollande est satisfait de son bilan, c’est pourquoi il le dépose […] Cette décision ne nous fait ni rire ni pleurer. Ce sera sans doute Valls qui va prendre la relève pour assumer le bilan de ces cinq ans d’attaques antisociales et sécuritaires. »
  • Olivier Dartigolles (PC) : « On ne peut pas impunément renoncer aux valeurs de gauche et trahir des engagements de campagne au nom du changement, après 10 ans avec la droite au pouvoir, sans en payer le prix. Il n’y avait pas le moindre trou de souris pour Hollande et le maître du temps élyséen a vu, inexorablement, l’heure de sa chute arrivée. »

Finalement, c’est la gauche qui parle le mieux de  Hollande, comme avant son élection d’ailleurs ! Vous vous rappelez : fraise des bois, monsieur petite blague.

C’est Fabius qui avait envisagé le futur avec le plus de clairvoyance :

« Vous imaginez François Hollande président ? On rêve ! »

Et maintenant, haro sur le félon catalan !

On souhaite bien du plaisir à Valls, pour la défense de sa prochaine candidature ! Les amis de Hollande vont le tenir pour responsable de la chute de leur champion et ses ennemis vont reporter contre lui leur hargne. Les primaires de la gauche s’annoncent saignantes…

Comment échappera-t-il à sa responsabilité dans l’échec du quinquennat ?

Toutes nos condoléances au monde de la culture…

… qui avait récemment dénoncé le Hollande-bashing !

catalogne1correze0d

Valls est Franc Maçon, de la loge « Ni Dieu ni maître »:

http://www.medias-presse.info/manuel-valls-franc-macon-initie-dans-la-loge-ni-maitres-ni-dieux-en-1989/31608/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s