Sapin condamné

Michel Sapin condamné à rembourser une partie de ses indemnités de maire

Le tribunal administratif de Limoges a enjoint le ministre de l’Économie et les élus d’Argenton-sur-Creuse à reverser près de 100 000 euros au Trésor public.

Pour un ministre de l’Économie et des Finances, ça fait mauvais genre. La juridiction administrative a suivi les réquisitions du rapporteur public qui réclamait le remboursement par Michel Sapin, maire d’Argenton-sur-Creuse de 2008 à 2012, et par ses adjoints, d’indemnités indûment perçues. Le tribunal avait été saisi par des membres de l’opposition municipale qui s’étaient aperçus de la filouterie. Grâce au label « Ville touristique », Michel Sapin et ses adjoints bénéficiaient d’une indemnité majorée. Or en 2009, les règles concernant cette étiquette ont changé. C’est désormais, la préfecture qui choisit les communes qui pourront être labellisées « Ville touristique ».

Bien que la procédure ait changé au cours de son mandat, Michel Sapin a continué de percevoir une indemnité majorée. Une fois dénoncée lors d’un conseil municipal, l’équipe communale n’a rien trouvé de mieux, alors qu’elle perdait le bénéfice de cet avantage, de faire voter une augmentation de son indemnité censée compenser celle perdue avec le label.

Ce tour de passe-passe n’a pas eu l’heur de plaire au tribunal administratif qui est donc entré en voie de condamnation ce jeudi matin. Tous ont été condamnés à payer 100 000 euros au total. C’est Michel Sapin qui devra s’acquitter de la plus grosse partie. En effet, il avait perçu l’indemnité la plus élevée en tant que maire de 2008 à 2012.

****************************** ******************************

Le Canard Enchaîné « se déchaîne »…
 
À Argenton-sur-Creuse (Indre), depuis 2008, le maire et ses adjoints ont touché 25% d’indemnités supplémentaires en raison du statut de « ville touristique » de la commune.

Or, l’opposition municipale vient de s’apercevoir que c’était sans base légale, faute d’une délibération ad hoc, et d’un arrêté préfectoral. 

Ce trop-perçu représente une  bricole de 140.000 euros charges comprises, sur six  ans, alors que « la ville est surendettée ».

Voilà qui est de mauvais augure pour celui qui fut maire de 2008 à 2012, un certain Michel Sapin, aujourd’hui Ministre des Finances !..

Qui ne sait pas gérer sa ville, saura-t-il gérer l’Etat ?!?  

Comme quoi le mot escroc n’a pas la même signification selon que vous soyez ministre, maire,  PDG de banque ou simple employé … ou même trader.

Le mot « escroc » a été prononcé par le même Michel Sapin lors de l’émission « Le grand jury » sur RTL à propos de Jérôme KERVIEL

Français, dormez tranquille, vos finances sont bien gérées par des gens honnêtes et compétents !!!!!!
 
A DIFFUSER TRÈS LARGEMENT…

Publicités

Une réflexion sur “Sapin condamné

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s