La France victime de la double peine socialiste

Je souhaiterais rapprocher deux faits qui peuvent paraître décorrelés mais qui sont tous les deux les conséquences de la même idéologie mortifère de la gauche française et plus particulièrement des socialistes que des Français inconséquents ont porté au pouvoir.

1 – Il y a quelques mois les socialistes votaient une loi favorisant l’immigration irrégulière


En mars dernier, était votée en catimini une loi aux conséquences néfastes pour la France, comme le pointait cet article du Figaro. Voici un résumé de cet article :

Jamais aucune loi sur l’immigration n’a connu un destin aussi étrange que la loi n°2016-274 publiée le 8 mars 2016 au journal officielCette loi, en chantier depuis près de deux ans, a fait l’objet d’un silence absolu des médias, de la presse, du monde politique. Le Front national, nourri depuis trente-cinq ans du thème de l’immigration est totalement muet. Les Républicains n’en soufflent mot. Le gouvernement et les socialistes ne fanfaronnent pas non plus. Lors du vote final de cette loi à l’Assemblée nationale, l’hémicycle était quasiment vide: un seul député de l’opposition (Les Républicains) pour une dizaine de socialistes, tandis que les deux députés d’extrême droite brillaient par leur absence… Or ce texte fondamental bouleverse le droit des étrangers dans le sens de l’ouverture et de l’accueil.

Voici les principales mesures présentent dans cette loi :

  • Extension du droit du sol : il s’agit d’une nouvelle forme d’acquisition de la nationalité française, un droit du sol dérivé, indirect, transmis par le lien de fratrie, qui ne nécessite pas d’être né sur le territoire français, mais d’avoir seulement un frère ou sœur devenu lui-même français par le droit du sol.
  • Régularisation automatique des sans-papiers… malades ! La loi prévoit en faveur de tout étranger malade et en situation illégale, un droit à la régularisation si «eu égard à l’offre de soins et aux caractéristiques du système de santé dans le pays dont il est originaire, il ne pourrait pas y bénéficier effectivement d’un traitement approprié».
  • Carte de séjour pluriannuelle. Alors que précédemment, les cartes de séjour devait être renouvelées chaque année, l’article 17 de la loi crée une carte de séjour pluriannuelle de quatre (ou deux ans) qui sera délivrée «au terme d’une première année de séjour régulier».
  • Suppression de la rétention administrative de 5 jours ! C’est la mesure la plus dramatique de cette loi ! Cette rétention-ci est réduite à 48 heures, une durée bien entendu insuffisante pour organiser le retour d’une personne dans son pays. Seul le juge des libertés, traditionnellement ultralibéral en matière de droit des étrangers, pourra autoriser une prolongation de cette durée. En outre, la nouvelle loi interdit, sauf exception, le placement en rétention des familles avec enfant.

 

L’article du Figaro conclut :

En pleine crise migratoire européenne, la loi socialiste du 8 mars 2016 affaiblit l’Etat dans la lutte contre l’immigration illégale. Aujourd’hui, seule une décision de reconduite à la frontière sur quatre prises par les préfets est appliquée (environ 15 000 par an). Avec le nouveau dispositif, la paralysie du système ne peut que s’aggraver. Le pouvoir socialiste n’est pas fier de cette concession à sa base militante, qui contraste si fortement avec ses postures de fermeté.

Cette réforme, adoptée en catimini dans le dos des Français, alors que plusieurs pays d’Europe renforcent la rigueur de leurs lois sur l’immigration irrégulière, est un nouveau coup dur pour la démocratie.

2 -La Justice socialiste laisse en liberté même les « fichés S » les plus dangereux !


Le voile commence à se lever sur l’identité de l’un des assassins du prêtre de Saint-Étienne-du-Rouvray, l’abbé Jacques Hamel. Et sous ce voile, apparait, une fois de plus, les preuves du laxisme de la justice française, comme en témoigne, par exemple, cet article paru dans Marianne :

  • En mars 2015, Adel Kermiche, alors âgé de 18 ans, tente son premier départ pour la Syrie. Il sera arrêté à Munich puis expulsé vers France, où il est placé sous contrôle judiciaire au domicile de ses parents, toujours à Saint-Étienne-du-Rouvray. Chaque semaine, il doit aller signer un registre au commissariat. Il fait également l’objet d’une fiche « S ».
  • Le 11 mai 2015, devenu majeur, Adel Kermiche s’enfuit et tente un deuxième départ pour la Syrie, via l’aéroport de Genève où il embarque avec la carte d’identité d’un cousin. Le 13 mai, les services de renseignement français émettent donc à son encontre une fiche « Sirène », dispositif d’alerte sur l’espace SchengenLe garçon est alors arrêté dès son arrivée en Turquie, expulsé en Suisse puis extradé vers la France, où il est incarcéré.
  • Le 22 mars 2016, Adel Kermiche bénéficie d’une mesure de liberté conditionnelle malgré l’opposition du parquet anti-terroriste qui avait fait appel. le jeune homme est libéré avec permission de sortie chaque matin entre 8h30 et 12h30. C’est donc pendant sa permission de sortie qu’il aura commis, ce mardi matin, l’innommable sans que son bracelet électronique ne donne l’alarme.

 

C’est un scandale absolu ! Le pouvoir socialiste et les médias (complaisants) nous répètent sans cesse que dans un état de droit comme le nôtre – où soit-dit en passant on peut mettre sur écoute, sans vergogne, un ancien président de la République et son avocat – il est impensable d’incarcérer tous les « fichés S ».

Admettons ! Mais faut-il comprendre qu’un « fiché S » tel que Adel Kermiche, qui donc a tenté par deux fois de rejoindre Daesh n’est pas suffisamment dangereux pour être gardé en prison ?

Ce matin, François Fillon était l’invité de RTL où il a déclaré que, même hors état d’urgence, nous avons tout l’arsenal juridique nécessaire et suffisant pour enfermer ce genre d’individu.

En effet, le Livre IV : Crimes et délits contre la nation l’Etat et la paix publique, (source ici) prévoit des peines notamment :

  • pour intelligence avec une puissance étrangère (Titre 1 – Chapitre 1 – Section 2)
  • pour actes de terrorisme (Titre 2 -Chapitre 1).

 

Hollande et  Valls ne cessent de nous dire que nous sommes en guerre ! C’est donc que nous avons un ennemi et une puissance étrangère qui nous fait la guerre et des personnes sur notre territoire qui sont « en intelligence » avec cette puissance étrangère!

Le livre IV du code pénal pourrait donc s’appliquer ! Mais pour cela il faudrait deux choses :

  • Il faudrait d’abord une volonté politique que le pouvoir socialiste n’a pas !
  • Il faudrait une justice non gangrenée par l’idéologie. Ce dont on peut douter !

 

En conclusion

L’ombre de Taubira rôde encore dans le bureau de certains juges …

La gauche a failli ! Les socialistes ont failli !

  • Hollande, plus soucieux des équilibres politiques dans sa majorité que de la protection des Français, a laissé Christiane Taubira faire sa sinistre besogne de désarmement de la Justice de notre pays.
  • Entraver la lutte contre l’immigration illégale est condamnable quand on connait l’intensité de la pression migratoire qui pèse sur l’Europe. Elle est criminelle quand on sait que, comme on le voit clairement en Allemagne, des terroristes peuvent se glisser facilement dans le flot des migrants.
  • Hollande et Valls n’envisagent pas de nouvelles mesures après l’assassinat de Saint-Étienne-du-Rouvray. « On ne va quand même pas voter une nouvelle loi, à chaque attentat ! »  a même déclaré Manuel Valls à la télévision !

Donc, chers Français, vous savez à quoi vous en tenir, pendant encore 10 mois, des attentats vont être perpétrés. Il y aura de nouvelles victimes et de nouveaux discours pendant de nouvelles cérémonies ! Hollande excelle dans ce chapitre !

 

Mais n’attendez pas de ce pouvoir socialiste – tétanisé par son aile gauche comme l’a justement noté Nicolas Sarkozy – des mesures vraiment efficaces.

Quant à la Justice, le Syndicat de la magistrature continuera à y poursuivre son action idéologique délétère …

Le pouvoir socialiste laissera entrer de nouveaux terroristes en France et la justice relâchera le peu de radicalisés français qui seront arrêtés …

C’est cela la double peine socialiste !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s