Najat Vallaud-Belkacem veut que l’arabe soit enseigné dès le CP

Chaque mesure portée par ce gouvernement semble n’avoir pour objectif premier que de saper un peu plus ce qui a fait la France historique.

 
La polémique ne cesse pas d’enfler. Après avoir été interpellée à l’Assemblée nationale sur l’enseignement de l’arabe dans les petites écoles, Najat Vallaud-Belkacem s’était défendue poussivement en ressortant les poncifs sociétalistes du placard, promettant « une véritable offre de langues vivantes étrangères ouverte à tous les élèves, avec un programme et une évaluation fournis et assurés par l’Éducation nationale ». L’habituelle novlangue administrative ne trompant plus personne, l’indignation fut alors générale.

« Nous avons décidé, dans notre réforme éducative, de faire en sorte qu’on commence plus tôt l’apprentissage des langues vivantes étrangères. C’est ce qui nous a conduits à faire commencer, à partir de l’année prochaine,la langue vivante 1 dès la classe de CP et la langue vivante 2 dès la classe de cinquième. […] Et, deuxième point, diversité de l’offre de l’enseignement de langues étrangères. Oui, l’arabe pourra être enseigné dès la classe de CP, dès lors qu’on aura les moyens humains de le faire. »

Que veut cette femme, in fine ? Regardez cette video !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s