Appel au boycott du 27 Novembre

« La sœur d’une victime appelle au boycott de l’hommage national »

Emmanuelle Prévost, la soeur de François-Xavier Prévost, tué au Bataclan lors des attentats du 13 novembre à Paris, a appelé sur sa page Facebook à boycotter l’hommage national aux victimes, vendredi aux Invalides.
 

« J’APELLE AU BOYCOTT DE L’HOMMAGE NATIONAL RENDU AUX VICTIMES. » En lettres capitales, Emmanuelle Prévost, sœur de François-Xavier Prévost, mort au Bataclan, à Paris, lors des attentats du 13 novembre, appelle à boycotter l’hommage qui sera rendu aux victimes, aujourd’hui aux Invalides.

Publié lundi sur la page Facebook de la jeune femme, le message a également été relayé sur la page « We miss you FX », créée en l’honneur de son frère. Ce mercredi, à la mi-journée, son texte avait déjà été partagé près de 20.000 fois.

« Rien n’a été fait » depuis les attentats de janvier

« En tant que famille de François-Xavier Prévost, victime de cette tuerie, nous n’y (l’hommage national, ndlr) participerons pas », commence Emmanuelle Prévost. Depuis les attentats de janvier « rien n’a été fait », argumente-t-elle. « Si des textes ont été votés, aucun décret d’application n’a encore été publié. »

En France, « il est possible d’être en lien avec un réseau terroriste, de voyager en Syrie, et de revenir, librement », poursuit la jeune femme, « des personnes fichées S circulent librement, empruntent n’importe quel moyen de locomotion (…), louent des voitures (…), travaillent à nos côtés (…). »

« Parce qu’un homme condamné en 2008 est libre en 2013 »

89 mosquées sont recensées comme étant radicales, c’est-à-dire qu’elles appellent ou profèrent la haine », écrit-elle aussi, regrettant qu’il ait « fallu attendre les événements tragiques du 13 novembre pour que se pose enfin la question de leur dissolution ».

« Parce qu’en France, un homme ayant perpétré un homicide en 2006, condamné en 2008, est libre en 2013 », continue la sœur de François-Xavier Prévost, faisant référence à Jawad Bendaoud, mis en examen mardi dans le cadre de l’enquête. « Parce que ce même homme n’a pas peur de dire à la France entière après avoir hébergé plusieurs jours des terroristes : ‘On m’a demandé de rendre service, j’ai rendu service’. Ben oui… »

« Votre main tendue, votre hommage, nous n’en voulons pas »

Évoquant les frappes françaises contre Daech, elle souligne que « les représentants de l’Etat ont décidé de mener des raids aériens contre l’Etat Islamiste en Irak puis en Syrie sans se soucier de préserver, avant d’agir, la sécurité de leurs concitoyens. »

« Alors NON, merci Monsieur le Président, Messieurs les politiciens, mais votre main tendue, votre hommage, nous n’en voulons pas et vous portons comme partie responsable de ce qui nous arrive ! C’est plus tôt qu’il fallait agir. Les attentats du mois de janvier auraient dû suffire ! », conclut la sœur de la victime.

cotepopularite

cecileresultatdeca

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s