Vont-ils brûler Morano ?

brulermorano

La France n’a pas de racines judéo-chrétiennes.
Elle n’est pas et n’a jamais été un pays de race blanche.

 Tenez vous le pour dit !

Après 40 ans de propagande qui confinait au terrorisme intellectuel, la gauche peut se dire qu’elle a gagné !

La droite se couche devant les diktats de la bien-pensance !

Que les politiciens et les journalistes de gauche (pléonasme, oui, je sais !) se déchainent contre Nadine Morano, rien que de très normal.

Quand la présidente, nouvellement nommée par François Hollande, à la tête de France2, déclare qu’elle trouve qu’il y a trop de blancs à la télévision, la gauche applaudit !

Mais qu’une personnalité de droite rappelle l’évidence que sont les racines judéo-chrétiennes et la majorité blanche de la France, c’est un scandale !

La gauche est sectaire et communautariste, on le sait ! Mais que les élites de droite se mêlent à la curée contre Nadine Morano, cela défit l’entendement.

Evidemment, c’est la bobo de droite, qui nous a fait perdre Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet qui a dégainé la première : « Je trouve la tonalité de cette déclaration, comme la référence à la race blanche, exécrable. La République française ne fonctionne pas sur les bases idéologiques de l’apartheid ». Beaucoup plus grave, sous la pression des centristes, sans doute, alliés aux Républicains en Moselle, une commission va se réunir pour statuer sur la probable éviction de Nadine Morano comme tête de liste en Moselle !

Mais, Dieu merci – je m’excuse pour cette atteinte à la laïcité – le peuple (de droite, mais aussi partiellement de gauche) n’a pas été contaminé. Il résiste ! C’est un exemple probant de ce qu’on appelle « le bon sens populaire ! Un bon sens méprisé par les élites !

Confusément, les Français sentent se lever un énorme danger, celui de la modification profonde et irréversible de ce qui a fait la France depuis deux millénaires. Le peuple se sent trahi pas ces élites et c’est ce qui explique en grande partie le succès du Front national, le seul vrai parti anti-système.

Combien de voix de plus vont rejoindre Marine Le Pen après le limogeage de cette personnalité de la droite ?

Pour en revenir aux faits, voici le script du dialogue entre Nadine Morano et Yann Mois dans l’émission ONPC ?

Nadine Morano : Nous sommes un pays judéo-chrétien, comme le général de Gaulle le disait, de race blanche.
Yann Moix : peut-être momentanément,
Nadine Morano : qui accueille des personnes étrangères.
Yann Moix : peut-être momentanément, madame Morano,
Nadine Morano : et bien j’ai pas envie que cela soit momentanément !
Yann Moix : Y’a pas une France éternelle. Un jour la France sera peut-être musulmane ! ça sera le mouvement de l’histoire !
Nadine Morano : Et bien, je n’ai pas envie que la France devienne musulmane !
Yann Moix : Et c’est bien dommage !

Je ne relèverais que la conclusion de Yann Moix :

Il est bien dommage ne ne pas vouloir que la France devienne musulmane !

Et pourquoi devrions-nous souhaiter que la France devienne musulmane ?

  • La gauche défend farouchement la laïcité ! Comment peut-elle s’accommoder du fait que l’islam ne fait pas la différence entre le spirituel et le politique ?
  • Nous sommes tous attachés à la démocratie ! Comment se fait-il qu’aucun pays musulman n’est un vrai régime démocratique ?
  • Nous défendons tous l’égalité ! L’islam est-elle un modèle en terme d’égalité homme-femme ?
  • Nous défendons tous la tolérance, notamment celle qui permet à chacun de choisir sa religion ! Dans combien de pays musulman, peut-on librement exercé sa religion quand on est chrétien ?
  • Au nom de quelle religion, actuellement, le terrorisme met-il le monde à feu et à sang ? De combien de morts sont responsables les catholiques traditionalistes ?

Pour toutes ces raisons, il est légitime de ne pas vouloir que la France devienne musulmane !

Avant de donner la parole à Nadine Morano qui se défend très bien toute seule, je déplore ici que l’on envisage de lui retirer l’investiture pour les élections régionales en Moselle. Les Républicains interrogent souvent les militants comme récemment sur des sujets tels que la politique migratoire ou, ce soir, sur la réforme du droit du travail.

 

Pourquoi ne pas demander aux militants de Moselle s’ils sont d’accord avec ce limogeage ?

 

Voici la réponse de Nadine Morano à ses détracteurs :

Gaulliste je suis, Gaulliste je resterai !

Une tempête dans un petit verre de liqueur ! Je ne savais pas que le mot race était interdit d’usage dans la langue Française. Mes propos sont totalement instrumentalisés en créant des sous-entendus qui n’ont pas lieu d’être. Je n’accepte pas ce procès en sorcellerie !

Jamais je n’ai parlé d’une supériorité de race. Pour moi, les propos que j’ai repris du Général de Gaulle ne sont en rien dépassés, ils incarnent aujourd’hui une vision de la France avec la même réalité qu’hier.

degaullefrancaiscouleur

Que les bien-pensants ne nous parlent plus de racisme, puisque selon eux les races n’existent pas, qu’ils ne nous parlent plus de discrimination positive puisque les minorités n’existent pas non plus.

J’aurais aimé que mes amis politiques dont certains se comportent en donneur de leçons, mettent la même énergie à combattre le salon de la femme musulmane qui s’est tenue à Pontoise et qui prône la régression du droit des femmes en France, l’Imam de Brest qui inculque aux enfants que la musique «c’est le diable».

Quand je vais en Côte d’Ivoire on parle bien d’Afrique noire et cela ne choque personne. François Fillon, ancien premier ministre de la France, demande des statistiques ethniques, je n’entends pas le même tollé… Ni quand Christiane Taubira a déclaré « nous sommes les créoles, c’est-à-dire que nous sommes une race indescriptible, c’est merveilleux ».

S’il s’avère que j’ai des points de désaccord avec ma famille politique sur certains sujets, je les assume mais dans le respect du débat démocratique et non du lynchage médiatique. Dans quel pays vit-on quand on ne peut plus dire que la France est un pays aux racines judéo-chrétiennes et que sa population est en majorité de couleur blanche.

Faut-il avoir honte de ce que nous sommes ?

Gaulliste je suis, gaulliste je resterai !

 

Nadine Morano

 

Une pétition vient d’être mise en place sur le site : la France rebelle.

Voici un article d’un collègue blogueur qui enrichit l’argumentation de défense de Nadine Morano.

PS : L’opinion de Yann Moix sur l’avancée de la France vers un pays musulman n’étonnera personne ! C’est le spécialiste de la déconstruction des valeurs fondamentales de la France.

Source net

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s