Derrière les paroles et les gestes de générosité, un constat beaucoup plus sombre

Derrière les paroles et les gestes de générosité, un constat beaucoup plus sombre : endetté, menacée par un chômage de masse, dotée de système d’éducation et de santé à bout de souffle, la France ne peut plus accueillir grand monde.
Dans nos médias, biens pensant l’argument est fréquent : la France, « 5em puissance mondiale » (en fait, 6em ) aurait les moyens d’accueillir, toute la misère du monde !

En réalité : la situation de la France est cataclysmique…

Si on regarde le PIB par habitant, la France se classe au 11e rang mondial, elle occupe aussi la 23e place au classement sur la compétitivité. Notre pays n’a pas dépassé 3 % de croissance depuis quinze ans, sa dette a franchi la barre des 2000 milliards d’euros, sa balance commerciale est déficitaire depuis dix ans, comme le sont ses budgets depuis 1974 ! soit 40 ans de déficit, de dette…

Nous ne somme N° 1 : Que pour les impôts, les taxes, la dépense public…

Comment la France peut elle accueillir davantage de migrants ? un rapport de la cour des comptes estimait qu’entre l’allocation temporaire d’attente, la couverture maladie, le logement, etc c’est environ 13 000 euros par réfugié, jusqu’à ce que celui-ci obtienne l’asile…

L’immigration illégale a des coûts elle aussi : travail dissimulé, fraude à l’identité, délinquante de survie….Des bidonvilles, toléré par l’état ! Zone de non-droit dans lequel les migrants et les débutés, ont toutes les chances d’échouer.  

Combien coûte une expulsion ?

Les estimations varient entre 12 000 et 27 000 euros par expulsion. Les différences portent sur les frais pris en compte depuis l’arrestation jusqu’à l’arrivée de l’expulsé(e) dans son pays d’origine. En réalité à peine moins de 10 %  de reconduite ! Expulsé les 200 000 clandestins c’est 5 milliards d’euros !

L’immigration légale, à un coût net de 5,6 milliards d’euros par an. Et on voudrait l’alourdir encore ?

Pour la France, a-t-on fait le calcul véritable du flot nouveau des populations à accueillir s’ajoutant au stock des populations immigrées qui n’ont pas encore réussi à s’intégrer dans la nation française ? Comment sera-t-il possible de trouver les moyens de financer et d’offrir le logement, l’emploi, la formation, la santé, la sécurité alors que, depuis 15 ans, nos gouvernement n’ont été capables que d’amplifier les déficits d’une gestion publique inconséquente ?

L’épreuve internationale actuelle ne peut pas réduire le devoir primordial de veiller aux intérêts de la nation et de répondre aux besoins urgents de la population en grande difficulté. Les bons sentiments n’ont jamais suffi pour faire une bonne politique, car elle ne peut pas se passer de la vérité et du courage.

povfrance

P’ov France

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s