Le billet de Florence: L’Assistanat

Bonjour,

[Il y a quelques jours c’était] le 17 mars. Oui c’est bien évidemment la Saint Patrick, mais c’est aussi et surtout en ce qui me concerne un bien triste anniversaire. Il y a trois ans, Mérah abattait de sang froid 3 militaires et quatre personnes dans une école juive. Je pense au combat que mène les parents d’Abel Chennouf-Meyer, pour leur petit fils Eden, né quelques jours après le décès de son papa.

Je suis surtout très en colère qu’un élu gardois verdos, ancien coco Christophe Cavard, puisse tenir des propos qui dépasse l’entendement, sur les personnes qui reviennent de Syrie. « Il faut les aider » financièrement s’entend. Le comble c’est que ce verdo, rouge à l’intérieur se présente aux départementales. Mais virez moi ça vite fait.

C’est aussi comme cet abruti parti faire le jihad en Syrie et qui revient avec un oeil et une jambe en moins et à qui on donne l’allocation adulte handicapé. Non mais faut arrêter les conneries et vite. Ca suffit, ces barbares devraient passer devant des tribunaux militaires pour haute trahison et passer par les armes. Nous n’avons pas à payer pour leurs conneries.

Il semblerait qu’un collégien de Toulouse de la famille du barbare Mérah ait exécuté un otage. Je suis dans une colère noire. Allo Cazevide, du son de l’image, pas plus que la Taubi Rat, ces sinistres ne veulent pas stigmatiser les musulmans de France, surtout « pas d’amalgame ». L’an dernier dans toute la France des défilés ont été organisé en soutiens aux palestiniens de la bande de Gaza, sous la bannière du djihad. Ils étaient où quand les frères Kouachi et Coulibaly semaient la mort en France ? Terrés chez eux, je n’ai pas entendu de voix musulmanes s’élever contre ces massacres. Bien au contraire, beaucoup ont refusé la minute de silence, comme beaucoup ont développé la stratégie du complot.

La France est en guerre sur son territoire. A partir du moment où plus de 10 000 soldats sont déployés sur notre sol, c’est que nous sommes en conflit armé ! Nos militaires, nos forces de l’ordre sont à bout, repos annulé, heures supplémentaires, casernes à moitié vide qu’il faut faire tourner. La France rappelle ses réservistes, comme pendant la guerre du Golfe. STOP y en a marre. Je n’arrive pas à comprendre qu’avec tout l’armement que possède tous les pays de la planète, on n’arrive pas à éradiquer cette vermine, qui détruit les fondements de l’Humanité, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Hier, je vois une carte des départementales et la probabilité que des départements restent à gauche ou coco.

Ça me tue ! La France est sous tutelle de Bruxelles, le jour où l’on viendra piquer votre fric, votre épargne, vous allez peut être vous réveillez. Pour les départementales, le seul gagnant sera l’abstention, bougez-vous les fesses si vous ne voulez pas voir vos impôts locaux augmenter à la vitesse supersonique pour payer l’assistanat. Oui tout le monde vous parle des compétences des « Conseils Généraux », les routes, les collèges… mais on passe très vite sur le RSA et autres aides de type paiement des factures d’eau, d’EDF GDF. On passe aussi très vite sur la MDPH qui est gérée par les conseils généraux.

assistanat

J’ai demandé une fois de l’aide, 2 heures par semaine pour les gros travaux ménagers. La réponse de ces gauchos, « vous travaillez Madame, alors vous pouvez faire votre ménage. Le jour où vous serez sans emploi, nous étudierons votre demande ». Ben oui vous avez compris, il faut être « assisté » pour avoir de l’aide.

J’avais aussi demandé la carte GIC, je suis déjà prioritaire « station debout pénible ». Ben NON, je n’y ai pas droit, y a pas quelque chose d’illogique, vous ne pouvez rester debout longtemps mais on vous refuse les emplacements réservés aux handicapés. On marche sur la tête.

Je pense aux familles des victimes de Mérah. Je pense à Albert Chennouf-Meyer, son épouse Katia, Eden leur petit fils, l’enfant qu’Abel n’a pas connu par la barbarie de Mérah. Abel Chennouf-Meyer, militaire, français d’origine algérienne, catholique. Ils vivent comme moi dans le Gard. Je vous met en lien, l’entrefilet du verdo, coco. Bonne journée.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=934278413263356&set=a.129660617058477.16907.100000436193009&type=1

Voici ce qu’écrivait le samedi 14 mars, 3 ans jour pour jour après l’assassinat d’Abel et de ses camarades. Son souci, ce sont « les malheureux combattants de Daesh qui rentrent du front ». Les parents de victimes qui attendent toujours l’indemnisation, (ce qui a été fait une semaine après les meurtres pour les victimes de Charlie hebdo) ceux là, rien à faire. Un ancien communiste qui est devenu Vert (EELV), ennemi de la France et des Français. Oui je vous le répète Monsieur Christophe Cavard, préparez leur un RSA à leur remettre à la descente de l’avion pour « bons et loyaux services ». J’ai honte des politiques comme vous. Vous êtes la risée du monde.

Albert Chennouf-Meyer

 

Florence

Publicités

Une réaction sur “Le billet de Florence: L’Assistanat

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s