Loi anti-burqa : « Il n’est pas acceptable que la loi de la République soit vidée de son contenu »

A l’occasion de la séance de Questions au Gouvernement, Valérie Pécresse a interpellé Manuel Valls sur le thème de la loi de 2010 interdisant la dissimilation du visage dans l’espace public. Cette loi est aujourd’hui sciemment détournée par certains individus qui payent les amendes des femmes verbalisées pour le port de la Burqa. Valérie Pécresse a demandé au Premier Ministre de soutenir une proposition de loi visant notamment notamment à rendre obligatoire l’accomplissement d’un stage de citoyenneté pour les personnes verbalisées et à créer un nouveau délit d’entrave à l’application de la loi puni de 3 ans d’emprisonnement et d’une amende de 100.000€.

francaisesprit

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s