Attention danger, Nicolas

Pardonnez-moi Monsieur le Président, ce langage familier, mais je ne trouvais pas de titre suffisamment accrocheur !

Votre retour me fait peur, non pour ma petite personne, mais pour vous-même. J’ai toujours été un fervent admirateur de votre politique, de vos idées, de votre personnalité.

Vous avez été le seul Président de la Cniquième République (après le Général De Gaulle) à avoir des idées neuves pour redonner à la France sa place dans le monde, restructurer notre pays qui s’effondre, le réformer en profondeur.

Souvenez-vous à quel point vous avez été critiqué, insulté, matraqué, démoli, tout au long de votre quinquennat, par les Médias et par l’ensemble de la gauche. Vous et votre épouse avez dû bien souffrir, alors que vous ne le méritiez absolument pas, au regard de la lamentable politique actuelle, menée par la gauche, et surtout leur désir d’anéantir la France, les Libertés des citoyens, l’esprit civique, la morale et toutes nos valeurs fondamentales.

Tout ce que vous entrepreniez a été bafoué, vos discours tronqués par l’ensemble des médias (à 95% de gauche), vos interviews sabotées par des journalistes arrogants.
Mensonges, désinformation et manipulation sont le quotidien des médias, le bras armé de la gauche vindicative, arrogante et revancharde.

Attention, elle vous attend au détour. Elle est prête. Son dossier est volumineux, et telle la hyène, Elle scrute vos faits et gestes, attend, patiente, et bondira sur sa proie, sur Vous, dès votre annonce de retour en politique. Oui, Taubira a juré votre mort : pourquoi ne publie t-on pas ses discours de 2012, ses injures à votre encontre, sa hargne, ses mensonges, sa haine qu’elle hurlait contre un Président en exercice… et la voici ministre de la justice !!! Avouez que c’est un comble pour remplir cette fonction !

Hollande et Valls l’ont gardée après le remaniement, uniquement pour qu’elle finisse son travail, car elle seule peut vous abattre. Elle n’est pas à un mensonge prêt, et les magouilles… Elle connait !

De plus, toute son équipe est au « garde à vous »,ces bons et loyaux juges du syndicat de la magistrature, en embuscade, le fusil à la main, et tireront à vue dés que vous ferez votre première annonce de retour. Et les Médias se frotteront les mains, bien sûr.

Aujourd’hui, vous avez remarqué que c’est le calme plat dans le milieu journalistique, on parle peu de vous, il ne faudrait surtout pas que vous fassiez « machine arrière », alors que tout est prêt pour vous sauter dessus !

Le seul homme dont la gauche a peur, c’est Vous.

Il faut absolument vous abattre avant que vous ne rassembliez de nouveau les Français.

Et vous êtes le seul homme de droite, et à ma connaissance à l’UMP, à pouvoir être le futur Président de la France, le seul à pouvoir rassembler le peuple dans un même élan patriotique pour le renouveau de la Nation. Avec de grandes réformes en profondeur, certaines feront mal, c’est sûr, mais c’est à ce prix que nous renaîtrons, et si les français ne le comprennent pas… ce seront des imbéciles.

Je suis de droite, Monsieur Sarkozy, un petit français moyen comme 70% des gens, socialiste de cœur : quand je dis socialiste, je veux dire « esprit social démocrate », car la gauche française n’a rien d’un parti socialiste (moderne), ils ont usurpé ce qualificatif et n’ont pas évolué depuis un siècle.

Toujours anticléricaux, agressifs, donneurs de leçons et pourtant amoraux, dont le gros de l’électorat est la fonction publique : ils ignorent le peuple, le détestent, les commerçants, artisans, professions libérales, entreprises…

J’ai peur, Monsieur Sarkozy, que les Médias ne se déchaînent de nouveau contre vous, comme lors de votre présidence, et vous empêchent de mener à bien les réformes nécessaires.

Comme je l’ai si souvent dit, « la puissance des médias » est énorme, ce sont eux qui dirigent le pays, endoctrinent le peuple, le manipulent… Et quand ils sont du même bord politique que le gouvernement …

Alors !!! Pourrez-vous donner un grand coup de pied dans cette fourmilière, et rétablir « l’information juste et objective » que demandent les citoyens.

Votre retour se fera-t-il au sein de l’UMP ?

Pour ma part, je crois qu’il serait préférable, compte tenu des récents problèmes dans le groupe, que vous créeriez un nouveau parti de rassemblement, VOTRE PARTI.

Respectueusement vôtre,

 

Vincent Godefroy

Publicités

2 réflexions sur “Attention danger, Nicolas

  1. Bonjour, eh bien désolé, mais c’est non ! sans façon : je ne souhaite pas le retour de celui qui a bradé les intérêts de la France en tant que signataire du Traité de Lisbonne. Ce traité de traitres a pour conséquence de livrer la France aux mains des employés de Bruxelles, eux-mêmes marionnettes des oligarques du NWO. Depuis ce jour funeste, le président et ses ministres ont perdu tout pouvoir face à des personnes non élues qui leur dictent la feuille de route de notre Patrie. J’ai par ailleurs prévenu les quelques 280.000 adhérents de notre ONG de répandre la bonne parole pour contrer l’élection de tout candidat UMPS http://histoiresdefrance.wordpress.com/2014/09/04/qui-est-nicolas-sarkosy/

  2. compliment, M. GODEFROY, vous exprimez ce que je pense et beaucoup de français qui admirent et « aime » le mot n’est pas trop fort N SAROZY, ainsi que sa famille. Il a été sali, humilié, il aura besoin de tous ses militants, mais nous croyons en lui. Oui il faut que l’UMP n’existe plus, il faut un nouveau parti fort, il faut détruire toute cette nomenklatura PS.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s