Quand on pense qu’ils accusaient Nicolas Sarkozy d’être clivant !

Vous vous rappelez, cet horrible président de la République, qui clivait à mort, qui montait les Français les uns contre les autres, les fonctionnaires contre les salariés du public, les Français contre la Justice, les policiers contre les juges …

Heureusement, Zorro Hollande est arrivé ! Il avait promis une République apaisée. Il avait promis de rassembler tous les Français. Il avait promis de ré-enchanter le rêve.

 

Et 50,64 % des Français ont fait semblant de le croire !


Et à la place du rêve, 100 % des Français ont eu le cauchemar !

 

Ce qui me fait bondir, dans la presse, c’est quand je lis que Hollande a le sens du consensus ! C’est un consensus qui ne s’applique que dans son camp, habitué qu’il est, aux difficiles manœuvres aboutissant, à chaque congrès du PS, à une synthèse improbable entre les courants du parti.

Mais quand il s’agit de la France, Hollande perd tout sens du consensus !
L’ouverture, tant reprochée à Nicolas Sarkozy, lui, il ne connait pas !

  • S’il est un poste ministériel qui devrait faire l’objet d’un consensus regroupant une grande majorité de Français, c’est bien le ministère de la Justice. Et Hollande y nomme, la socialiste la plus sectaire, une pasionaria à l’idéologie dévoyée à l’excuse généralisée des délinquants et au mépris affiché pour les victimes. Et Hollande récidive ! Il l’impose à Manuel Valls une première fois en mars 2014, malgré l’opposition de Valls au projet Taubira de réforme pénale. Et il la lui impose une seconde fois, ces dernières heures.
  • S’il y a un deuxième ministère où l’on devrait cultiver le consensus, c’est bien celui de l’Education nationale. Pour se convaincre du mépris du consensus dont fait preuve Hollande, il suffit le lister les trois ministres qui se sont succédés à la tête de ce ministère :
    • Vincent Peillon, un pur idéologue, celui qui a écrit : « Il faut arracher l’élève à tous les déterminismes : familial, ethnique, social, intellectuel [afin de] s’appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités ».
    • Benoit Hamon, un socialiste de l’aile gauche qui n’a pas eu, Dieu merci, le temps d’appliquer ses propres idées.
    • Et aujourd’hui, Najat Vallaud-Belkacem, l’égérie du mariage gay, la vitrine promotionnelle de la théorie du genre et des ABCD de l’égalité. Il y a danger à faire entrer cette idéologue forcenée dans les couloirs de nos écoles. Elle y était déjà allé, accompagnée d’une association du lobby gay, pour y faire la promotion du mariage gay !

En matière de clivage, Nicolas Sarkozy était bien un amateur, comparé au sectarisme et au mépris du peuple de droite affiché par Hollande. Quel affront pour les millions de Français qui ont manifesté à de nombreuses reprises dans les rues de France pour défendre leurs valeurs bafouées par la loi sur la dénaturation du mariage et le droit à l’enfant pour les paires homosexuelles. Quelle gifle pour toutes les associations qui se sont battues pour qu’on retire finalement les ABCD de l’égalité ! Qu’elles s’apprêtent à repartir au combat !


Que fait la presse ? Où est l’indépendance de la presse ? Jamais cette presse n’oserait pointer le clivage patent de Hollande, alors qu’elle n’a cessé de vilipender celui, supposé, de l’ancien président !

Ce soir, c’est  la nausée qui me gagne …
Tout ceci ne pourra, ne DEVRA pas, rester impuni !
exerciceverif

Propos de Hollande en 2006, qu’il se l’applique à lui-même déjà !!!!!!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s