Réforme du droit des étrangers

Merci au gouvernement d’avoir adressé un énième signal encourageant l’immigration illégale…
Nous sommes mauvaises langues d’accuser Hollande de ne pas tenir ses promesses de campagne. La France est toujours en récession, la République n’est pas plus « apaisée » qu’exemplaire mais le planning des réformes « sociétales » est respecté avec la plus grande fermeté.
Le mariage homosexuel a été voté, nulle manifestation n’aurait pu s’y opposer, le « gender » est en chantier et tout est fait pour que cette théorie s’impose dans les écoles.
Quant à la réforme de la justice voulue par Christiane Taubira, elle s’appliquera à tous sauf à Anne-Sophie Leclère.

Bref, Terra Nova et la fondation Jean-Jaurès sont satisfaites, le calendrier est tenu. La libéralisation s’impose tant dans les mœurs que dans le champ économique, avec l’annonce de la reprise des mesures préconisées par Jacques Attali dans son« Rapport pour la libération de la vie économique ».
Pour faire suite à ces grands travaux de destruction de la France historique, et après le fameux « Rapport sur l’intégration » ou le CV anonyme, vient maintenant la réforme du droit des étrangers.
Parmi les mesures envisagées figure la création d’un « titre de séjour pluriannuel » afin de « faciliter la vie des étrangers et faciliter leur intégration en leur évitant des passages à répétition à la préfecture pour le renouvellement de leur titre de séjour.
Un système gagnant-gagnant qui permet aussi le désengorgement des préfectures, qui enregistrent chaque année cinq millions de passages devant leurs guichets », selon les mots de la journaliste de 20 Minutes Anissa Boumediene. Je crois que le gouvernement n’en fait pas assez : le mieux serait de donner à tout étranger de passage la nationalité française, un système « gagnant-gagnant » qui nous ferait gagner du temps.
Autre mesure phare, la restauration du système du droit d’asile, « à bout de souffle », selon l’aboyeur en chef Manuel Valls.
Maîtrisant à la perfection l’art du comique involontaire, Anissa Boumediene écrit : « Lenteurs dans l’instruction des demandes, manque de moyens ou encore problèmes d’hébergement, le système d’asile français est complètement engorgé et peine à absorber des demandes en constante augmentation. En 2013, la France a enregistré plus de 66.000 demandes d’asile, contre 35.500 en 2007. » Jamais elle ne se pose la question de savoir si cette augmentation des demandes d’asile de 53 % depuis 2008 en France, à cumuler aux autres chiffres et à l’immigration de masse des 40 dernières années, n’est pas un problème grave au regard des difficultés d’intégration de certaines populations. Mais ne la blâmons pas, le gouvernement fait de même.
Une autre solution envisagée par cette réforme serait de répartir les demandeurs d’asile sur l’ensemble du territoire, sans leur laisser le choix de la région de résidence. De la novlangue pour signifier « saupoudrage pour occulter la situation ». Qui peut croire un instant que le système marchera mieux lorsque des villes moyennes accueilleront demain des dizaines ou des centaines de demandeurs ?
Aujourd’hui, la France est perçue comme un pays extrêmement attractif pour qui souhaite bénéficier d’aides sociales. Merci au gouvernement d’avoir adressé un énième signal encourageant l’immigration illégale…!!
changementdouane

Hollande un Président INCAPABLE

retraitebasse1
Père Hollande,
Qui est odieux,
Que ton nom soit oublié,
Que ton quinquennat s’achève ,
Que ta volonté cesse en France comme ailleurs,
Epargne nous aujourd’hui ta connerie quotidienne, 

Pardonne-nous notre méfiance comme nous pardonnons à ceux qui t’ont élu
Et ne nous soumets pas à la tentation de te virer
Mais délivre nous de ta présence
Car c’est à toi qu’appartient la médiocrité, l’incompétence et le déshonneur
Pour les années écoulées et à venir
Amen
 !
BRAVO HOLLANDE !

La France, seul pays européen où l’économie recule, selon les indices PMI !!!!!!!

Quelques tweets bien inspirés

Aujourd’hui, ce sont quelques tweets, postés à chaud, ou plus anciens que je souhaite partager avec vous !
C’est parti :
1 – Et toujours le « deux poids, deux mesures »!!!
Et oui, c’est une nouvelle fois l’occasion de comparer la façon de faire de la police (socialiste) qu’on a observée lors des manifs pour tous et les multiples arrestations et gardes à vue en l’absence de réelles violences et la visible retenue et le manque d’anticipation vis-à-vis des émeutes de Barbès et de Sarcelles.
Un syndicat de police dénonce le laxisme des consignes données par le ministère de l’intérieur :
Bien sûr, ce n’est pas la même population à traiter … Tous ne sont pas des « chances pour la France » !
Lire aussi cet article paru dans le Figaro : « Barbès-Sarcelles : la contagion de la violence« .
2 – La bonne idée du vote des étrangers !!!!
On peut se demander si la cause du vote des étrangers, ressortie par un président aux abois, dans l’unique but de calmer son aile gauche, est bien opportune dans ce contexte de germe de guerre civile.
Dans le même ordre d’idée, est-ce bien le moment de finaliser une réforme pénale à ce point laxiste ?
Les Français répondront oui mais les socialistes, aveuglés par leur culture de l’excuse ? Pas sûr !
3 – Nicolas Sarkozy, un président trop clivant ?
Oui au fait, qu’a fait ce petit homme rondouillard et parait-il, rassurant, pour apaiser la France, soi-disant « clivée à mort » par l’infâme Sarkozy ?

  • Il a fustigé les riches,
  • Il les a accablé d’impôts sans oublier les classes moyennes,
  • Il a jeté des millions de Français dans la rue en violant leurs valeurs les plus profondes,
  • Pour satisfaire le lobby gay, il a humilié une majorité de Français.
  • On jugeait clivant Sarkozy quand il s’en prenait aux privilèges de certains. Hollande, lui, a accru les privilèges de son électorat au détriment de l’ensemble des Français.

 

Où est la France apaisée et rassemblée, promise par le candidat Hollande ? Où est le rêve enchanté promis aux Français par le même Hollande.

Dans ce quinquennat, tout n’est qu’imposture :

  • On promet de renégocier le traité européen négocié par Sarkozy, et on le signe tel quel !
  • On promet de combattre la finance (son seul ennemi sans visage) et on fait ami-ami avec elle,
  • On promet de ne pas augmenter les impôts des pauvres et même des classes moyennes, et on leur inflige un choc fiscal sans précédent,
  • On promet de rassembler les Français et on nomme les ministres les plus sectaires (Vincent Peillon, Aurélie Filippetti,Benoit Hamon et l’inénarrable Christiane Taubira),
  • On promet d’apaiser les Français et on déclenche une guerre de religion avec le mariage gay.
  • On promet une République exemplaire et on instrumentalise la Justice pour écarter son principal rival, vous savez, le « prisonnier innocent !« 

Et avec 18 % de satisfait, on est content de soi et on prépare les conditions de sa réélection.

Décidément, ce quinquennat est comme ce mois de juillet… Pourri !

Date limite de consommation

EXTRAIT DE CAPITAL

Les dates limites de conservation sont imposées par les industriels pour écouler un maximum de produits et renouveler régulièrement leurs stocks.

En fait, les yaourts ont été analysés et goûtés 57 jours après le dernier jour de consommation autorisé inscrit sur l’emballage : même saveur, même fraîcheur, donc aucun problème pour être consommé.

Même chose pour les charcuteries sous vide qui peuvent être consommées 15 jours après la date de consommation affichée.

Pour les gâteaux secs, biscuits sous vide de toutes sortes, confiseries, chocolats, légumes secs : pâtes, riz, lentilles… ils sont consommables et de même saveur 3 à 4 ans après la date de limite de consommation affichée.

Les industriels organisent ce gâchis alimentaire pour augmenter leurs bénéfices et satisfaire les actionnaires de + en + exigeants.

Un médecin de laboratoire confirme qu’il en est de même pour les remèdes. Il s’agit d’un « racket » des compagnies pharmaceutiques. La seule différence est qu’après 3 ans, l’efficacité est légèrement diminuée, soit autour de 95% au lieu de 100%…

Donc, avant de jeter vos Tylenol, Immodium, Aspirine et autres pilules, pensez que vous enrichissez seulement les compagnies pharmaceutiques qui font de l’argent à votre détriment.

Source