Souriez, c’est vous qui payez !

Sinon il existe « le vote par procuration » : plus écologique et économique !

votetulle
techniquediversion

Publicités

Hollande, l’homme qui murmurait à l’oreille des veaux‏©

Pendant que les médias se délectent des turpitudes et des règlements de compte liés à l’UMPtout ce beau monde oublie, comme par enchantement, les déroutes électorales des socialistes.

On assiste à la projection du film Nicolas, Jean-François, Alain, François et les Autres… La rose se fait discrète et les sous entendus accusateurs avec les sourires de circonstance sont de sortie.

Entendez bien que mon propos n’est pas de nier les affaires mais juste de vous faire remarquer qu’elles arrivent au bon moment…

Notez la similitude entre les Municipales et les Européennes qui permettent aux socialistes en déroute de noyer le poisson et d’escamoter la déroute..

Aux Municipales, une vraie déroute, les médias, dès le dimanche, jour de résultats, ont embrayé sur le remaniement et la participation éventuelle des verts pourtant très rouges. Une semaine entière sur ce sujet c’est quand même beaucoup ! NON ? Aux Européennes, les médias ont immédiatement mis en accusation Copé et l’UMP tout en visant Sarkozy. Un beau sujet sur la politique où dans le rôle du procureur, les médias excellent.


C’est comme si les Français n’avaient même pas voté.


L’information c’est de nous désinformer.

Les socialistes assistés des médias manient avec maestria et sans scrupule l’art du camouflage. C’est la méthode de l’enfumage pour tous. A ce jeu ce sont vraiment des maîtres incontestés.

Ainsi Hollande au plus bas dans l’opinion publique peut-il préparer sereinement sa réélection pour mai 2017.

Lui, Hollande, ne change pas de cap même si ce cap est perdu depuis son arrivée au pouvoir en mai 2012.

Il possède la recette laissée par Mitterrand : laissez monter le Front National comme un soufflé qui fera peur au bon peuple puis le faire retomber d’un coup sec au bon moment.

Tout n’est qu’une question de préparation. Mais que ce plat est une réussite est incontestable. Il suffit d’entendre certaines réactions dans les rues pour s’en convaincre. Certains entendent déjà le bruit des bottes et d’autres préparent leurs provisions de campagne. C’est que la France s’apprête à vivre des heures sombres et que la République est en danger. Le pire c’est que cela fonctionne à tous les coups. On aime bien dans ce pays les chimères et jouer à se faire peur.

Peu importe que les socialistes aient fait pire en magouilles (Affaires Urba, la plus connue, SAGES ou BLE) où ils rackettaient les entreprises désireuses d’obtenir des marchés publics. L’entreprise payait ainsi sa dîme au Parti Socialiste et sans un accident mortel sur un chantier personne n’aurait découvert le pot… aux roses !

Il faut reconnaître que les socialistes sont des maîtres de l’omerta en groupe contrairement à la droite molle, victime du blues et du repentir. Et puis à l’UMP certains se préparent pour la conquête du titre de candidat aux présidentielles 2017 et veulent faire place nette. Donc tout ce qui peut contribuer à éliminer la concurrence est le bienvenu même si pour cela il faut péter le parti.
La France, ils s’en moquent bien. Leur seul problème, aussi bien pour Hollande que pour Fillon ou Juppé, est que Sarkozy ne revienne pas. D’un côté à gauche, les Experts et de l’autre, à droite, les Nunuches…

La différence est simple, l’Expert ne se fait pas prendre et si jamais il était pris, il ne sera pas vraiment inquiété. Exemple connu et récent d’Expert un certain Cahuzac la main dans le sac.

Le Nunuche lui ne sait pas mentir et cède immédiatement à la pression médiatique donc c’est un bon et beau coupable.

Perdre l’élection n’est même plus un problème médiatique pour la gauche.
Nous sommes dans le système du déni permanent.

Les socialistes perdent les deux élections avec des scores catastrophiques… C’est même une véritable déroute nationale.

Dès le lendemain au plus tard (en général cela commence le soir même des résultats) la déroute est escamotée. Les pertes sont complètement rangées, mises au rencard et au placard. Nos socialistes avec leurs amis les médias sortent immédiatement des sujets ou des affaires qui arrivent comme par hasard miraculeusement sur le devant de la scène.
 
C’est comme au théâtre, et personne ne trouve à y redire. Nous sommes bien des veaux dans cette affaire.

Le cas des municipales est un cas d’école : les socialistes ont subi une défaite historique et jamais connue auparavant par un parti au pouvoir, pourtant le seul thème développé occultait cette dérouteCe thème était les écologistes et le remaniement avec une méga question : les écologistes resteront-ils ou partiront-ils ? C’était certainement très intéressant, tellement intéressant que du coup on n’a même plus parlé des Municipales et encore moins du Waterloo socialiste presque partout en France.

Avec les Européennes, nous montons d’un cran puisqu’elles sont carrément escamotées au profit d’une grande attaque en règle contre le parti adverse. Les médias s’en donnent à coeur joie et l’Expert, le Spécialiste, l’Observateur et le Témoin se succèdent sur tous les plateaux médiatiques de France. Certains mêmes se découvrent en Saint-Just ou Robespierre comme Mickael Darmon qui nous explique que tout le monde savait.

Les socialistes grands donneurs de leçon à bon compte n’hésitent pas à inventer des mots nouveaux pour délivrer leurs messages subliminaux. Les socialistes vivent en autarcie et se comportent en socialo-menteurs alors que, tenez-vous bien, ils ne représentent plus que 6% du corps électoral depuis dimanche 25 mai 2014 (Prenez votre calculette pour le vérifier !).

 

Par contre quand des socialistes s’enrichissent en magouillant c’est curieux comment nos médias sont d’une discrétion absolue.

Ainsi des dernières affaires en cours, toutes chaudes, comme dans le Gard pour presque 400.000 Euro, voir l’article du Midi Libre ou dans le Val de Marne pour plus de 200.000 Euro, voir l’article du Parisien. Les deux dernières affaires du moment sont en cours… et en cour de Justice !

Remarquez que pour chaque affaire, tout le monde savait mais se taisait quand même.

Les socialistes nous serinent que la liberté est illimitée et cela sonne vraiment faux. Je trouve que depuis quelques années au contraire notre liberté s’amenuise fortement et que quelque soit le mode de pensée qu’on puisse adopter, religieux ou pas, nous évoluons dans une société marxiste et proudhonienne où la liberté est en pleine dégénérescence.

Nous vivons une crise d’indifférence©.

Source net

Conclusion :

Pendant que les médias nous désinforment, la France sombre et se voile !!!!

HOAX: Comparaison France/Allemagne…

Il semble s’agir d’un hoax comme l’a souligné un lecteur dans les commentaires. Et comme notre but n’est pas de publier de fausses informations, je modifie l’article en précisant dans le titre.

Puisque les politiciens FRANCAIS, prennent toujours l’Allemagne en exemple et que nos hommes politiques nous parlent sans cesse du modèle allemand,
Voici QUELQUES PRÉCISIONS…

France Allemagne
Gouvernement 1 Président de la République+ 1 Premier Ministre+ 25 Ministres

+ 9 Secrétaires d’état


TOTAL : 36

1 Chancelier(e) + 8 ministresTOTAL : 9
Coût d’un ministre 17 millions d’Euros par an  3 millions d’Euros par an
le soir après le » boulot » A Paris, le 1er Ministre se détend dans son logis de fonction (310m²) à Matignon tandis que ses collègues regagnent en limousines les hôtels particuliers que la République met généreusement à leur disposition Angela MERCKEL rentre dans son appartement, dont elle paie le loyer, les factures d’eau et d’électricité. Comme chacun de ses 8 ministres
Personnel 906 personnes travaillent à la Présidence de la République A peu près 300 personnes en Allemagne
Parc auto Élysée :121 véhicules Chancellerie :37 véhicules
Déplacements 1«Airbus A330-2002 « Falcon 7X2 « Falcon 900

2 « Falcon 50

et

3 Hélicoptères Super Puma

Systématiquement en train ou sur des lignes aériennes régulières
Indemnité Président de la République21 026 € NET Angela MERKEL 15 830 € Brut (Attn: Salaire soumis à l’impôt)
Budget l’Élysée culmine à113 000 000 € Chancellerie36 400 000 €

On commence…… quand… Messieurs les hommes politiques ?

(Alors, c’est vrai : on savait déjà …! Mais un p’tit rappel, ça met en forme !!!)

AU LIEU DE TAXER LES RETRAITÉS AYANT TRAVAILLÉ PLUS DE 37 à 40 HEURES PAR SEMAINE ET COTISÉ PENDANT PLUS DE 40 ANS.

FAITES PARTAGER L’INFORMATION…C’EST UNE ARME DE DEFENSE !

 

 

Hollande pire que Poutine !

Aux yeux des investisseurs internationaux, il y a pire que Poutine : Hollande.

C’est ce que révèle ce sondage organisé par la chaîne Bloomberg :

barometre

Il est terrible de constater combien deux ans de gestion socialiste ont pu dégrader l’image de la France aux yeux de investisseurs étrangers.


Les investissements d’aujourd’hui sont les emplois de demain. C’est la double peine puisque chaque investissement qui ne va pas en France, nous affaiblit et en plus renforce nos concurrents !
Et ce n’est pas le dernier décret anti-OPA rédigé par Montebourg et signé pat Manuel Valls, dans la panique de la négociation Alstom-General Electric, qui va arranger les choses !

En 2013, les investissements étrangers ont baissé de 77 % en France, la plus forte baisse observée en Europe !

 

A LIRE AUSSI !

http://www.boursier.com/actualites/economie/quand-les-investisseurs-etrangers-fuient-la-france-22832.html

Mort d’un soldat français au Mali : ni Ministre ni Président pour accueillir sa dépouille

L’histoire risque bien malheureusement de se répéter encore une fois. Nous apprenions au petit réveil jeudi matin le décès, dans la nuit de mercredi à jeudi, d’un 8ème soldat français dans l’opération Serval au Mali.
 
A l’identique des précédents soldats français morts en mission, que ce soit au Mali, en Afghanistan ou ailleurs, le corps de Marcel Kalafut, sous-officier du 2e régiment étranger de parachutistes de Calvi (Corse) et âgé de 26 ans, devrait être très probablement rappatrillé sur le territoire français pour y être inhumé.

Comme bien d’autres depuis le début de cette mandature, morts au front ou alors qu’ils étaient otages, il n’y aura très certainement aucun officiel et aucune caméra lorsque son cercueil sera débarqué de l’avion, ne serait-ce que par respect à son égard, à ce qu’il a fait pour la France ou tout simplement pour sa famille. Rien. Personne.
 
Pour lui, contrairement à cette femme emprisonnée au Mexique ou à ces ex-otages journalistes enlevés en Syrie et dont la France a obtenu la libération dans des circonstances particulièrement mystérieuses, il n’y aura probablement aucun officiel à l’arrivée de sa dépouille. Juste un mot ou deux pour ses proches, question de principe et une médaille pour la forme et le petit mot qui va bien avec… Merci aux communicants.
 
C’est de cette manière-là que « Moi Président » et sa troupe d’ingrats considèrent ceux qui meurrent au front, dans la mission qui leur a été confiée, au nom de la France.
 
Pas de quoi en être fier.
 
Il est regrettable qu’ils soient si nombreux à se précipiter dans les aéroports parisiens pour le retour de ressortissants français anciennement otages ou détenus et qu’ils soient si indifférents lorsque nous revient la dépouille d’un soldat français mort en mission pour la France. Mais c’est à chaque fois pareil et cette fois-ci n’y échappera très certainement pas.
 
Il y avait déjà un antécédant dans le même genre, quelques jours avant ou après la libération de Cassez. Je ne me souviens plus exactement de la date.

L’histoire se répète.
 
Ingratitude au plus haut sommet de l’Etat.
 

MAIS !!!!!!
 
Le chef des Armées se recueille sur la dépouille d’une journaliste après avoir ignoré celle d’un sous-officier !!!!!!
 
La mort d’un sous-officier est très probablement toute aussi déchirante et difficile à vivre pour ses proches que ne l’est celle d’une journaliste pour sa famille, ses amis, collègues, etc. L’un comme l’autre sont décédés en exerçant leur métier, métiers que l’on ne peut exercer que par passion.


D’autres personnalités, revenues en vie sur le territoire français après différentes périodes et modes de détention,ont vu leurs retours mis en scène, filmés et exhibés et agités au nez de tous les français. Ils étaient tous là, Ministres, Président et que sais-je encore, surtout pour la libération de Florence Cassez ou le retour de ces 4 journalistes ex-otages en Syrie.
 

Hollande a expédié son Ministre Le Drian assumer les suites du rapatriement de la dépouille du sous-officier Marcel Kalafut. Pour Camille Lepage, journaliste,  Hollande s’est recueilli en personne sur sa dépouille et a également rencontré sa famille.


Qu’est-ce qui explique une telle différence de traitement ?

Devons-nous comprendre que pour le Chef des Armées, la mort d’une journaliste de 26 ans mérite plus grande attention que celle d’un sous-officier de 26 ans mort au nom de la France ?

Tout porte à croire que c’est le cas…

urgencehollandevalls

Précisions sur certains points du Code de la Route

Code de la route : 14 idées reçues…

Êtes-vous sûr de tout connaître du Code de la route ?
Savez-vous exactement quels sont vos devoirs ?
Êtes-vous sûr qu’il ne s’agit pas d’idées reçues ?
Découvrez les réponses à toutes vos questions !

1. Une infraction en vélo peut faire perdre des points sur le permis
Faux
Vous vous êtes souvent posé cette question : commettre une infraction en vélo vous expose-t-il à une perte de points sur votre permis ? Désormais, vous saurez que non !
Face aux questions des usagers, le Ministère de l’intérieur a tenu à le préciser dans une circulaire du 11 mars 2004 : « il ne peut y avoir de retrait de points que pour les infractions commises avec un véhicule pour la conduite duquel un permis de conduire est exigé. »
Attention : si vous commettez une faute relevant du domaine pénal, ou que vous mettez la vie d’autrui en danger, par exemple, le juge peut prononcer une suspension ou une annulation de permis en guise de peine complémentaire.

2. Prévenir les autres usagers de la présence policière par appel de phare n’est pas interdit
Vrai
Lorsque vous croisez la police ou les gendarmes en train d’effectuer des contrôles sur les voitures roulant en sens inverse, vous avez pour habitude de vous éloigner un peu et de prévenir les automobilistes susceptibles de les rencontrer grâce à des appels de phare…
Plus besoin de vous cacher ! Cette pratique coutumière n’est pas une infraction au code de la route, et ne peut donc en aucun cas vous exposer à une amende ou à un perte de points. Cependant, n’oubliez pas que cette attitude est peu appréciée par les forces de l’ordre…

3. Le passager qui a bu peut être réprimé pour ivresse sur la voie publique
Vrai
Vous buvez un peu trop en soirée, vous vous faites raccompagner par une autre personne dans votre voiture, ou dans la sienne, et vous vous sentez à l’abri de tout reproche par les forces de l’ordre…
Ça n’est pas si simple… Il existe un débat concernant le statut de la voiture : lieu public ou lieu privé. Il semblerait qu’une voiture à l’arrêt, moteur éteint ou non, soit considérée comme un espace public, alors qu’une voiture en déplacement constituerait un espace privé.
Le passager ivre d’une voiture à l’arrêt, supposée lieu public, peut donc être exposé à une contravention pour ivresse sur la voie publique. Mais tout cela est laissé à l’appréciation des forces de l’ordre.

4. Le conducteur est responsable de toutes les ceintures de sécurité non attachées
Faux
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le conducteur d’un véhicule n’est pas responsable dans tous les cas du non respect du port de la ceinture. Trois situations sont à distinguer :
– Le conducteur ne porte pas sa ceinture : il risque une amende de 135 euros et un retrait de 3 points sur son permis.
– Le conducteur transporte un enfant de moins de 13 ans qui ne porte pas sa ceinture : il risque une amende de 135 euros.
– L’un des passagers de la voiture ne porte pas sa ceinture : ce passager s’expose à une amende de 135 euros. Ni le conducteur, ni le passager, ne perdent de points sur leur permis dans cette situation.
Attention : N’oubliez pas que depuis 1991, le port de la ceinture est tout aussi obligatoire à l’arrière qu’à l’avant.

5. Un piéton ne peut pas recevoir une contravention
Faux
Vous pensiez qu’à pied, vous ne courriez aucun risque de contravention ? Détrompez-vous !
Les articles R412-37 et R412-38 du Code de la route imposent aux piétons de traverser la chaussée sur un passage piéton s’il en existe un à moins de 50 mètres de lui, et de ne traverser que lorsque le feu est vert pour les piétons, lorsque le passage est réglementé par un feu lumineux installé à cet effet.
La peine : Vous ne traversez pas sur les passages piétons à proximité ou vous traversez lorsque le feu piéton est rouge ? Attention, vous vous exposez à une amende de 4 euros !

6. La carte d’assurance et la vignette doivent être signées
Faux
Il n’existe pas dans le Code de la route ou dans le Code des assurances, d’articles de loi mentionnant l’obligation de signer la carte verte d’assurance ou le dos de la vignette apposée sur le pare-brise. En 2004, une rumeur sur le net annonçait même que le défaut de signature exposait à une amende de 180 euros. Il s’agit là d’une confusion émanant d’un décret concernant les véhicules agricoles.
D’ailleurs, cela n’a jamais été une infraction de ne pas signer ces documents, puisque les seules informations essentielles sont la dénomination et l’adresse de l’assurance, les noms, prénoms et adresse du souscripteur, le numéro de police d’assurance, et la période d’assurance correspondant.
C’est peut-être la raison pour laquelle la mention « Cette carte d’assurance n’est valable que si elle est signée par le souscripteur du contrat d’assurance » a disparu de la carte verte d’assurance en 2010.

7. On peut manger, boire ou fumer au volant
Vrai et faux
Textuellement, le Code de la route ne prévoit aucune infraction définie par la consommation de nourriture, de boisson ou de tabac au volant.
En revanche, ces pratiques peuvent être réprimées pour un autre motif : le risque éventuel de perte de maîtrise du véhicule. Dans ce cas, c’est l’article R412-6 du Code de la route qui s’applique : « tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent ».
Dans ce genre de situation, la répression est laissée à l’appréciation des forces de l’ordre.
Cela est également valable pour le chauffeur qui conduit pieds nus ou encore en tongs.

8. L’avertisseur de radar est autorisé
Vrai
Posséder un avertisseur de radar est tout à fait légal. Ce qui ne l’est pas, c’est d’utiliser un détecteur de radar ou un anti-radar.
Le détecteur de radar capte les ondes électromagnétiques émises par le radar lui-même et prévient alors le conducteur. L’anti-radar, quant à lui, brouille les ondes électromagnétiques du radar.
La peine : Ces deux objets sont formellement interdits par __l’article R413-15 du Code de la route qui précise que la possession d’un brouilleur ou d’un détecteur de radars est une infraction de 5e classe, et prévoit 1 500 euros d’amende, une suspension de permis jusqu’à 3 ans, le retrait de 2 points, et la saisie du matériel, voire de la voiture.
Les avertisseurs de radars, légaux, fonctionnent à partir de donnés GPS, indiquant au conducteur l’emplacement connu des radars fixes et parfois mobiles. Il suffit de mettre régulièrement à jour les données publiques figurant dans le GPS pour se tenir informé de la position des radars.

9. Une vitesse insuffisante peut être verbalisée
Vrai
Vous le savez bien, si vous roulez trop vitre, vous risquez de vous faire arrêter… Mais savez-vous que c’est également le cas lorsque vous ne roulez pas assez vite ?
L’article R413-19 du Code de la route précise « qu’aucun conducteur ne doit gêner la marche normale des autres véhicules en circulant sans raison valable à une vitesse anormalement réduite ».
Cet article s’applique en particulier pour les autoroutes, si la circulation est fluide, la visibilité et l’adhérence suffisantes : dans ces conditions, les véhicules empruntant la voie la plus à gauche ne peuvent pas rouler à moins de 80 km/h …
La peine : Si vous êtes arrêté pour ce motif, vous devrez régler le montant d’une amende de deuxième classe : 35 euros.

10. Les permis délivrés avant 1992 ne peuvent pas perdre de points
Faux
Depuis novembre 2009, une rumeur circule sur le net : en vertu du principe de non-rétroactivité, les permis délivrés avant 1992, date de l’entrée en vigueur du permis à points, ne pourraient pas souffrir d’un quelconque retrait de points.
Sachez que cela n’est pas fondé. En effet, lors de l’entrée en vigueur des permis à points, tous les anciens permis ont automatiquement été crédités d’un nombre initial de 12 points (Article R223-1 du Code de la route).
Il n’y a donc aucun traitement de faveur pour les conducteurs ayant obtenu leur permis avant 1992 !

11. Le passage au feu orange est autorisé
Faux
Il vous arrive souvent de passer au feu orange ? Vous pensez en avoir le droit ? Vous pensez qu’il sert seulement à prévenir que le feu rouge arrive ?
Le Code de la route est formel sur le sujet : vous devez obligatoirement vous arrêter au feu orange, sauf si cela doit vous conduire à un danger. (Article R412-31 du Code de la route)
La peine : Si vous passez à un feu orange, alors que vous auriez pu vous arrêter sans danger, vous risquez une amende de deuxième classe, soit une amende de 35 euros.

12. L’utilisation inappropriée du klaxon est punissable
Vrai
L’utilisation du klaxon est très réglementée par le Code de la route.
Ainsi, selon l’article R416-1 du Code de la route, l’utilisation de l’avertisseur sonore ne doit se faire que pour avertir les autres conducteurs lorsque vous roulez hors agglomération. En ville, il ne peut être utilisé qu’en cas de danger immédiat. Enfin, la durée de ce signal ne doit pas se prolonger au-delà du nécessaire.
L’article 416-2 du Code de la route apporte des précisions sur l’utilisation du klaxon la nuit : il ne doit fonctionner qu’en cas d’absolue nécessité. Pour les autres avertissements, il faut utiliser l’appel de phare.
Enfin, l’article 416-3 du Code de la routerappelle qu’il est interdit d’utiliser des trompes, sirènes ou sifflets en guise de klaxon.
La peine : Si vous ne vous pliez pas aux règles d’utilisation normale du klaxon, vous vous exposez à une contravention de 35 euros.

13. Ne pas éteindre ses feux de route expose à une contravention
Vrai
Il n’y a rien de plus désagréable au volant que d’être ébloui par les feux de route (les phares) de la voiture que l’on croise. Sachez que leur usage est interdit lorsqu’ils éblouissent un autre usager.
La peine : Vous l’ignorez peut-être, mais si vous occasionnez une gêne de ce type, vous risquez une contravention de 135 euros.

14. Accélérer pendant que l’on est doublé n’est pas répréhensible
Faux
Si vous vous faites doubler, sachez que l’article R414-16 du Code de la route précise que vous serez en infraction si vous ne serrez pas votre véhicule immédiatement sur la droite et que vous accélérez.
La peine : En ne vous laissant pas doubler, vous vous exposez à une contravention de 135 euros. Si vous avez accéléré, vous courez également le risque d’une suspension de permis pouvant aller jusqu’à 3 ans. Cette suspension peut ne pas s’appliquer à la conduite dans le cadre professionnel. Dans ce cas, vous perdrez d’office 2 points sur votre permis de conduire.