31 décembre: Hollande, on ne veut plus te voir chez nous !

EST-CE QUE C’EST GRAVE DOCTEUR ?

OUI… HOLLANDE EST EN PLEIN DÉNI DE LA RÉALITÉ… IL DOIT DÉMISSIONNER DE SES FONCTIONS !

Le gouvernement accusé de déni de réalité sur le chômage !!!!

JE RESTE STUPÉFAIT ALORS QUE JE CONSTATE UNE GRANDE COMPLAISANCE DE LA PART DES JOURNALISTES FACE A UN RÉGIME TOTALITAIRE SOCIALISTE QUI MENT AUX FRANÇAIS… QUI MENT AU PEUPLE… QUI MENT A LA FRANCE… QUI MENT A L’EUROPE… QUI MENT AU MONDE ENTIER !
FAUT CROIRE QUE LES JOURNALISTES SUBISSENT DES PRESSIONS DE LA PART DE L’OLIGARCHIE DICTATORIALE HOLLANDE : AYRAULT !!!

Boycottons le président qui nous matraque d’impôts

Non au coup de gourdin fiscal et aux mensonges !!!

boycot3112

 

blabla

Le préfet du Nord sommé de trouver un hébergement pour trois nouvelles familles roms

Le tribunal administratif de Lille a ordonné vendredi au préfet du Nord de trouver un hébergement d’urgence pour trois familles roms hébergées à la Bourse du travail de Lille, après une décision similaire pour 17 familles jeudi, a-t-on appris de source judiciaire.

Parmi ces trois familles, deux sont des familles nombreuses et la troisième est un couple dont le mari souffre de polyarthrite, a déclaré à l’AFP Marc Paganel, vice-président du tribunal.

Au total, le préfet dispose de sept jours, à compter de jeudi et de vendredi, pour reloger ces 20 familles Roms actuellement hébergées à la Bourse du travail de Lille.

Jeudi, le tribunal avait rejeté les demandes de quatre personnes qui, étant seules et en bonne santé selon M. Paganel, ne remplissaient pas les critères pour prétendre à un hébergement d’urgence.

Pour tous ces dossiers, le tribunal a également demandé un droit de suite, enjoignant à l’administration de rendre des comptes.
En revanche, dans un premier temps, le tribunal a décidé de ne pas infliger d’astreinte au préfet.

Il n’exclut pas toutefois une « condamnation à verser des astreintes », si son ordonnance n’était pas appliquée.

Une centaine de Roms, Roumains pour la plupart, sont hébergés à la Bourse du travail de Lille depuis leur expulsion d’un campement fin octobre. Parmi eux, une vingtaine de familles avaient saisi le tribunal administratif pour « atteinte gravissime et manifeste à une liberté fondamentale commise par le préfet du Nord », celle du droit à l’hébergement d’urgence.

Dans un communiqué diffusé vendredi, le secrétaire général du Front national, Steeve Briois, a jugé la décision du tribunal rendue jeudi « particulièrement gravissime en ce qu’elle risque de constituer un appel d’air irrésistible à l’approche de la levée des restrictions de circulation des ressortissants Roms sur le territoire européen ».

Le droit à l’hébergement d’urgence devrait, a poursuivi M. Briois, « être appliqué en priorité à ceux qui, parmi nos compatriotes sans domicile fixe ou mal logés, entrent dans une période hivernale particulièrement délicate »

alertesemainerouge

confiancehollande

Source net

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s