Test du policier

Vous êtes policier.  Vous marchez dans une rue déserte avec votre femme et vos deux enfants.

Soudain, un « jeune » (c’est comme ça que les journalistes les appellent)  se précipite sur vous avec un grand couteau. Vous avez votre arme de service sur vous. Vous avez quelques dixièmes de secondes pour réagir.

Que faites-vous ?

 

LE POLICIER CHINOIS : Une balle en plein cœur le voyou est mort.

LE POLICIER RUSSE : Une balle entre les deux yeux, le voyou est mort.

LE POLICIER AMÉRICAIN : Pan, pan, pan, pan, pan ! Changement de chargeur. Pan, pan, pan, pan ! Le voyou est mort.

LE POLICIER FRANÇAIS :
Je garde mon sang-froid et j’analyse la situation…
Si je tire : Suis-je en état de légitime défense ?
A-t-il un permis pour le port de ce couteau ?
Ai-je bien vérifié que ce n’est pas un Arabe, parce que, dans ce cas, tuer au couteau fait partie de sa « culture » et je n’ai donc pas le droit de m’y opposer ? Les médias vont-ils en faire une victime ?
Est-ce un « jeune » de quartier incompris par la société ?
Est-ce que cela va être vu comme du racisme s’il fait partie de la diversité « , des « minorités », etc.
Est-ce que la ville va être ensuite mise à feu et à sang par les « jeunes » des quartiers ?
Est-ce que je vais être poursuivi: par la Halde, le MRAP, SOS Racisme, etc.
Est-ce que ma famille sera traînée dans la boue, ma vie disséquée depuis la maternelle, mes enfants menacés ?
Est-ce qu’on va parler de « bavure » dans les média et me condamner ?
Combien de dizaines de voitures vont brûler si je tire ?
L’État devra-t-il par ma faute négocier la paix sociale dans les «quartiers» ?

 

QUELQUES JOURS PLUS TARD !!!!:

Le Ministre de l’Intérieur Français : « En vertu des pouvoirs qui m’ont été conférés, je vous fais à titre posthume…   Chevalier de la Légion d’Honneur

Publicités

Une réflexion sur “Test du policier

  1. Non, je n’aime pas car aujourd’hui, pour l’oligarchie, la racaille, ce sont les patriotes. Ceux qui regardent plus loin que le bout de leur nez et qui ne font pas de sentimentalisme béat ou hypocrite quand une loi scélérate a pour but final de détruire la nation.

    Vous avez oublié d’ajouter ce que ces idéologues pensent : « puisque nous ne pouvons pas faire respecter la loi dans les zones de non droit, envoyons nos forces de sécurité face à la « racaille » des « identitaires ». Cela occupera les uns et les autres et rassurera les vraies racailles de tout bord, chances pour la France, antifa et idiots utiles.

    Et il n’est pas exclu que les CRS ou les gendarmes ne vont pas être considérés par ces traitres à la patrie, comme de la racaille à remplacer par qui vous savez, discrimination positive exige !

    Gazeurs, gazés, trois petits tours et puis s’en vont.

    Pour le moment !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s