Travailler ou ne pas travailler?

Telle est la question!

Travailler_ou_ne_pas_travailler

5 réactions sur “Travailler ou ne pas travailler?

  1. Oui,beaucoup d’incohérences,Gégé de Radiossa les a déjà relevées :
    – image :
    https://fbcdn-sphotos-f-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/559907_1020077428
    – texte accompagnant l’image :
    « Ce matin, deux de mes amis virtuel ont partagés un tableau comparatif de deux familles françaises, l’une aux parents se levant le matin pour chèrement travailler et gagner leurs revenus et l’autre d’immondes flemmards paresseux vivant au crochet des autres, bénéficiaires du RSA.
    En voyant ce tableau de budget, revenus et dépenses, le comparatif démontre que notre pays entretien les bon à rien et qu’il est préférable de ne rien faire plutôt que d’aller travailler… Les personnes fatiguées, harassées par leur journée de boulot à qui certains demandent toujours plus de sacrifice, pourraient lire la chose et ne pas plus gamberger. Leur réaction de colère et d’incompréhension justifiées. D’ailleurs ce tableau mit en ligne par un certain Reynald Pais à suscité près de 12 000 partages. C’est dire si il semble convaincre bien des travailleurs malheureusement trop fatigués pour ne pas voir la supercherie.

    Ben vi ce tableau est une immense supercherie, un mensonge qui ne correspond que très peu à la réalité. Je vais vous en faire la démonstration!!!

    Détaillons point par point les lignes de ce tableau: Les REVENUS
    – Les salaires du couple salarié avec 3 enfants 1200 euros x 12 = 14 400 euros/an(gardez bien ce chiffre en mémoire il est très important pour la suite.
    – Le salaire des fainéants 0 x 0=0
    Notez les faibles revenus du couple salarié avec 3 enfants… Le seuil de pauvreté est de 960 euros/mois

    LES ALLOCATIONS:
    Famille Salarié: 290/m x 12 = 3480/an
    Famille de fainéant: 1208/m x 12 = 14 496/an
    Notons l’amalgame entre l’allocation familial et le RSA. D’autre part les gens touchant le RSA ne bénéficient pas des allocations familiales. Le montant du RSA étant un calcul fonction de la constitution de la famille. le nombre de bénéficiaires du RSA sont d’un peu moins d’1,6 million fin 2011… La France compte 2,6 millions de millionnaires en dollars qui touchent, si ils ont 3 enfants, le même montant d’allocation familial que la famille salarié. Mais là n’est pas le propos!
    Si la famille salarié ne touche que 1200/euros par mois elle est en droit de demander le… RSA!!! En effet Il est possible de percevoir le RSA même lorsque l’allocataire bénéficie de faibles revenus d’activité, comme un salaire. Le RSA se calcule alors comme un complément de revenu pour atteindre un montant minimum garanti.
    Le montant minimum garanti est calculé sur la base de 62% des revenus d’activité du foyer auxquels on ajoute le montant forfaitaire du RSA correspondant à la composition du foyer. Exemple avec une personne seule avec enfant qui perçoit 500 euros de revenus d’activité. Son RSA forfaitaire est de 724,86 euros. Son montant minimal garanti est donc de 1 034,86 euros, calculé de la manière suivante : (500 x 62%) + 724,86 = 1034,86… Amusez vous à faire vos calculs pour la famille Salarié moi j’ai autre chose à faire;-)
    Voilà déjà une incohérence, dans le revenu choisit, pour illustrer mais surtout tromper le badaud fatigué. Le couple ne peut avoir de revenus salariés aussi bas il est possible qu’il soit le seul salaire d’un des parents et dans ce cas le conjoint bénéficierait du RSA ou autre… LA famille Fainéant elle n’a bien que pour seul revenu 1208 euros pour la famille entière.

    PRIME DE NOEL:
    Et bien c’est surprenant puisque le montant est normalement supérieur dans le cas de la composition familial présente. 154 euros est le montant minimum, il est d’un maximum de 442,10 euros pour un couple avec quatre enfants à charge. Elle est accordée aux bénéficiaires de minima sociaux : RSA, ASS (allocation spécifique de solidarité), AER (allocation équivalent retraite), et ATS (allocation transitoire de solidarité). Mais rappelons nous que la famille Salarié devrait normalement être dans une des cases. Cela mais aussi en avant l’ignorance de celui réalisant le tableau.

    ALLOCATION LOGEMENT:
    Là encore plein de surprise… Nous sommes obligés de faire le parallèle avec la ligne loyer des dépenses ou l’on découvre que la charge est de 500 euros. 500 euros de loyer pour une famille de 5 personnes c’est pas cher au vu du prix des loyers, mais admettons… Ainsi nous découvrons que la famille fainéant ne payerait pas de loyer puisque l’Al est à la Hauteur du loyer… Chose quasi impossible en fonction des barèmes de calcul de l’AL. De plus comme c’est fonction des revenus les deux famille devraient toucher sensiblement le même montant, mais… et oui y a un mais… Il faut savoir une chose: Le montant du RSA correspond à la différence entre ce montant garanti et les revenus d’activité plus l’éventuelle aide au logement. Dans le cas de la personne seule avec un enfant à charge, le forfait logement s’élève à 115,98 euros. Le montant du RSA équivaut donc à 408,42 euros au. 1 034,86 – 500 – 115,98 = 418,88 (comme d’ hab faites vos calculs pour la famille de 5).

    Il aurait fallu aussi ajouter dans les revenus possible la prime de rentrée scolaire qui varie de 356 à 388 euros en fonction de l’age des enfants. Le plafond des revenus pour en bénéficier est de 33 908 € donc valable pour la famille Salarié.

    LE DÉPENSES:
    Nous avons déjà vu pour le loyer… Mais continuons!!!
    MUTUELLE SANTE:
    Passons sur le fait que la mutuelle n’est pas obligatoire mais bien souhaitable et qu’elle est ma foi peu cher au vu des tarifs existant pour une famille de 5 personnes… Je dois me faire arnaquer! Néanmoins encore une fois si les revenus de la famille salarié est aussi faible et bien elle est en droit de bénéficier de la CMU dont le plafond de ressource pour en bénéficier est de 19 835 euros pour cette famille bénéficiant de 14 400/an .

    REDEVANCE TELE:
    encore une fois c’est fonction des revenus et là encore avec 14 400 euros/an la famille salarié comme la famille fainéant ne paiera pas d’impôt et donc de redevance TV.

    IMPOTS LOCAUX:
    Si le bénéficiaire du RSA est automatiquement exonéré d’impôts, la famille salarié le sera aussi au vu de ses revenus et des parts fiscales: Supérieur à 3 parts le plafond est de 20 728 € + 2 676 € par demi-part. Donc une nouvelle fois… Mensonge!!!

    CANTINE SCOLAIRE:
    La encore c’est du grand délire sachant que beaucoup de cantine gérer par les communes, ou bien les départements et régions pratiquent le coefficient familial et donc un calcul en fonction de la feuille d’imposition. Comme pas d’impôt et bien les tarifs les plus bas. Les CCAS ne prennent jamais en charge les cantines mais peuvent aider ponctuellement en cas de difficultés et cela pour l’ensemble des ménages de la ville.Les deux familles paieront donc.

    FRAIS DE TRANSPORT:
    Que dire… Voilà une dépense bien relative et fonction de son lieu d’habitation. Souvent bien plus onéreuse pour une famille que la somme affichée dans le cas présent. Néanmoins il est marrant de constater que finalement la logique de l’auteur est respectée. Le but étant de démontrer que des familles profitent, il est donc normal de considérer qu’elles ne se déplacent jamais… Que les enfants puissent se rendre au collège ou au lycée…. Non j’suis con, sont fainéant donc les enfants ne vont jamais à l’école… Elles ne font jamais de courses etc… Donc c’est entendu pas de frais de transport pour les fainéants et pis c’est tout, jamais , jamais!!!

    EAU/ELEC/GAZ:
    Ben vi quoi… C’est bien connu les débranchements de compteur par EDF etc… C’est que chez les riches puisque les pauvres c’est les autres qui payent pour eux… Alors il faut savoir que les aides existent, mais qu’elle sont limitées en montant et à titre exceptionnel. Il est vrai que ne plus avoir d’électricité ou de gaz en pleine hiver ne constitue jamais une urgence pour les bien pensants. Dans le concret des tarifs spéciaux (en fait des remises sur facture d’un montant maxi de 156 euros/an pour le gaz) et avoir des plafonds de ressources encore inférieur au cas de la famille Fainéant. Bref on est très loin de l’imaginaire de la gratuité.

    Alors chacun est en droit de ne pas trouver normal la solidarité institutionnalisée… Cela peut mériter débat, échange et discussion, mais sur les faits pas sur des mensonges.
    Colporter ce genre de contre vérité est de la manipulation et à qui profite le crime… Encore une fois nous montrons du doigt des gens souffrant de ne pas avoir assez de revenus… LA réalité est que 1200 euros pour vivre que l’on soit salarié ou bénéficiaire du RSA c’est loin d’être assez.
    Pendant ce temps ceux qui accaparent les richesses, les revenus indécents, continuent de vivre sans efforts supplémentaires.
    LA réalité c’est aussi considérer le droit de vivre décemment dans un pays produisant autant de richesse. la fraude aux prestations sociales c’est 3 milliards par an dont la moitié est récupéré. LA fraude fiscale c’est 40 à 50 milliards… Pourtant on supprime les contrôleurs fiscaux alors que dans le même temps on demande aux agents des services sociaux, non plus d’aider mais de contrôler les miséreux.

    Les niches fiscales bénéficiant au plus fortunés représentent 70,8 milliards d’euros.
    Les calculs sont simples pour une fois 70 + 40 = 110 milliards qui ne profitent pas au bien commun. Le déficit budgétaire de la France en 2012 s’élève à 87,2 milliards d’euros.
    Si chacun payait sa part normal, le budget de la France serait excédentaire, pourquoi personne ne veut le souligner?

    Comment demander à ceux qui n’ont déjà pas grand chose de faire encore des sacrifices alors que les plus aisés s’en dédouane? Pourtant perdre 200 euros de pouvoir d’achat ou de salaire sur un salaire de 1500 euros n’a pas le même impact sur notre vie que 2000 euros quand on en gagne 15 000…

    Comment un pays 2 fois plus riches qu’il y a 30 ans et dont le nombre d’habitant est en croissance permanente et rajeunissante donc source de consommation, de cotisations, de TVA n’empêche pas l’état d’avoir moins de recettes? Ou passe donc l’argent?

    Alors que la population augmente, comment peut on réduire les dépenses des ministères de la santé, de l’éducation nationale etc? C’est la garantie de services de mauvaise qualité.

    Pour en finir renseignez vous de la réalité avant de colporter les mensonges. LA réalité est déjà suffisamment questionnant pour susciter réactions et débats.
    Posons nous une question… A qui cela profite? Qui continue de s’enrichir?

    Gégé de RadiOSSA
    P.S: Découvrant avec surprise que bien des gens partagent mon billet de réaction, je tiens à préciser que tous les chiffres et montant sont vérifiables auprès de tous les sites gouvernementaux, CAF, OCDE, INSEE ou des sites de presse comme le Point, Le Figaro, etc…
    Et pour mieux savoir encore: http://www.atd-quartmonde.fr/Les-idees-fausses-ca-suffit.html « 

  2. tableau sec et sans aucun élément ; vous allez vous faire contrer au premier commentaire ; où sont les éléments d’appréciation? quelles familles ? combien d’enfants???

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s