Lettre à Manuel VALLS…

Un ministre qui «s’assoit» sur la loi de 1905 c’est inadmissible.
Il faut aussi citer le fait que nos dirigeants aient laissé venir en France le ministre algérien responsable «des cultes» pour inaugurer une mosquée en France alors que dans son pays il ferme à tour de bras les églises, mais aussi les temples et les synagogues.
La pression monte, qu’on ne s’étonne pas si une guerre civile éclate un jour chez nous !

Lettre à Manuel VALLS

Publicités

Niqab à Marseille, interview d’Alain Wagner par Michaël Coren

La TV canadienne informe tandis que nos grand-médias ont censuré cette information. Notre système judiciaire vole en éclat !!!!
Notre police a le droit de se faire massacrer impunément… !

 

Le Parquet de Marseille considère que la police ne peut interpeller des musulmans pendant le ramadan !!!

Le 27/07/2012 en FRANCE

Cette semaine à Marseille, trois policiers ont été tabassés après un contrôle d’identité qui a dégénéré, près de la mosquée Es-Sunna. Ces trois fonctionnaires voulaient contrôler l’identité d’une jeune femme portant le niqab, conformément à la loi votée en 2010.

Or, la jeune femme a refusé d’obtempérer au contrôle. En effet, elle a indiqué : « Je n’obéis pas aux lois de la République ».
Hurlant, elle s’est mise à frapper l’un des policiers. Le compagnon de la jeune femme est alors intervenu pour empêcher le contrôle, mais surtout pour appeler à la rescousse. Une cinquantaine de personnes sont alors arrivées et ont roué de coup les policiers.
Des renforts sont intervenus et ont pu interpeller quatre personnes dont la jeune femme.
Or, le parquet a décidé la remise en liberté de ces quatre personnes… par souci d’apaisement en période de ramadan !

Cette décision du parquet a révolté les policiers. Interrogé par RMC, David-Olivier, secrétaire adjoint du Syndicat de police Alliance dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a expliqué :
« Comment peut-on s’en prendre aux forces de l’ordre et être remis en liberté sans garde à vue, sans être inquiété ?
Il me semble que le message donné à la population et à la délinquance, qui, je vous le rappelle, est assez prégnante à Marseille, est un message qui est absolument hors de propos. On aurait aimé le soutien de la justice et non pas une défiance à ce sujet.
Encore une fois, les agents de police de Marseille se sentent délaissés ».

Permis de conduire 2013

A partir de janvier 2013

D’ici quasiment un an, les permis roses en papier cartonné disparaîtront au profit du nouveau permis de conduire à puce, qui entrera en vigueur en janvier 2013. Il devra être renouvelé sans examen sur le même mode que les passeports.
Le nouveau permis de conduire à puce entrera en vigueur en janvier 2013. De la taille d’une carte de crédit, tous les automobilistes vont petit à petit en être dotés.
Un permis de la forme d’une carte bancaire.
Le nouveau document, qui aura la forme d’une carte de paiement, contiendra les empreintes digitales du conducteur, ainsi qu’une puce qui permettra de régler les amendes routières par internet ou se connecter sur le site du ministère de l’Intérieur pour, par exemple, consulter son solde de points de façon plus rapide et commode qu’actuellement.

Un changement qui répond à un souci d’harmonisation.
Ces mesures, détaillées dans un décret publié jeudi au Journal Officiel, découlent d’une réglementation européenne de décembre 2006 sur l’harmonisation du permis de conduire.
L’arrivée de ce permis répond à un triple objectif: lutter contre la fraude documentaire, garantir la libre circulation des personnes et améliorer la sécurité routière.
Grâce à ce dispositif, en cas de contrôle, la police pourra, à l’aide de lecteurs placés dans ses véhicules, s’assurer que le document présenté n’est pas falsifié. De la même façon, elle aura accès à l’historique du conducteur qui ne devrait plus pouvoir échapper au paiement des PV, y compris dans un autre pays de l’Union que celui dont il est ressortissant.

Un permis à renouveler de la même manière qu’un passeport.
C’est le gros changement. Ce nouveau permis devra être renouvelé, tous les quinze ans sans examen, sur le même principe que les passeports. Les permis de conduire de catégories C (poids lourd) et D (transports en commun) devront en revanche être renouvelés tous les cinq ans. Ce renouvellement du permis permettra d’actualiser la photo d’identité et l’adresse de son titulaire.

L’ automobiliste devra s’acquitter au minimum des frais d’envoi du nouveau permis, a indiqué le ministère, qui affirme n’avoir pas encore décidé si le document lui-même serait facturé.

Jusqu’à 2033 pour l’adopter.
Les titulaires d’un permis de conduire antérieur au 19 janvier 2013 devront alors l’échanger contre son semblable à puce avant 2033. Plus de 40 millions de permis roses, sans date de péremption, sont actuellement en circulation en France et seront concernés.

Du nouveau pour les deux roues.
Dans le cadre de cette harmonisation européenne, le décret rappelle que le permis moto va également subir quelques modifications à partir de janvier 2013.
Si le permis A1 pour les motos jusqu’à 125 cm3 restera accessible à partir de 16 ans, un permis intermédiaire fera son apparition, le permis A2, pour les motos entre 125 et 600 cm3, accessible à partir de 18 ans.
Après deux ans, le titulaire de ce permis pourra accéder au permis A (toutes motos), sous réserve d’une formation de sept heures. Le jeune motard sera donc «bridé» pendant deux années.
Le permis A, sans limite de cylindrée, sera alors directement accessible à partir de l’âge de 24 ans.
Dernière nouveauté, cette fois pour les scooters: une nouvelle catégorie de permis sera créée à partir de 2013 pour conduire un cyclomoteur de 50cm3 : le permis AM. Pour le décrocher, il faudra alors avoir 14 ans, avoir réussi une épreuve de code de la route et suivi une formation de sept heures dans une école de conduite.

Le trou de la Sécurité Sociale

A part ça tout va bien !
IL FAUT LE SAVOIR MAIS SURTOUT LE FAIRE SAVOIR CE QUE NOUS CACHENT NOS MEDIAS DE GAUCHE, PRESSE, RADIO ET TELEVISION.

Des instructions ont été données par les Caisses d’Assurance Maladie.
A compter du 01 août le « Tiers Payant » ne sera plus accordé par les pharmacies aux personnes refusant les génériques et ce même si le praticien a inscrit « non substituable ». Les personnes devront faire l’avance des médicaments et se faire ensuite rembourser, partiellement, par leur caisse.
Ceci s’imposera à tous, y compris aux personnes prises en charge à 100%.

SAUF…
Aux bénéficiaires de l’A.M.E., c’est-à-dire en très, très grande majorité à des étrangers, en situation irrégulière sur le territoire français, n’ayant jamais cotisé un centime et qui viennent se faire soigner gratuitement en France, aux frais des travailleurs français qui eux sont de moins en moins remboursés.
Après avoir bénéficié de la suppression des 35,00 € ANNUELS, de participation qui leur étaient demandés, ils ne sont pas concernés par cette directive des Caisses d’Assurance Maladie et peuvent donc refuser les génériques tout en n’ayant strictement rien à payer.
Qu’il est bon d’être étranger en situation irrégulière en France. Cette décision est un appel d’air qui ne manquera pas d’attirer encore plus de clandestins en France.

Voilà ce qu’est une présidence « normale », morale, selon Hollande et ses amis socialistes.

Quand on sait ce que coûte l’A.M.E. au budget de l’Etat il est temps de siffler la fin de la partie.

Les médias de gauche n’en parlent pas, alors il faut le faire à leur place et donner le maximum de publicité à cette forfaiture.

Contre l’emprisonnement de William Vidal et Monique Guindon

Communiqué pour la défense de William Vidal et de sa femme Monique. Contre une justice à géométrie variable en fonction des origines, de la couleur et de la religion si loin de l’idéal de la République française.

William Vidal employé municipal d’Aigues-Mortes a été condamné en première instance, ce lundi 6 août, à 4 ans de détention pour avoir tiré avec une carabine à plombs sur un groupe de personnes fêtant le ramadan sur un parking de supermarché. Sa femme, complice, a, elle, été condamnée à 2 ans ferme.

Or, divers témoignages affirment que le groupe de personnes en question aurait entravé le passage au couple et les aurait insultés. L’homme aurait alors perdu patience. Si la méthode n’est certes pas la bonne, cette méprise judiciaire reflète toutefois l’exaspération de la population française envers les incivilités dont de plus en plus de personnes sont victimes.

Non, nous ne croyons pas William Vidal raciste comme les médias peuvent le laisser entendre. William n’a simplement pas souhaité se soumettre à une incivilité supplémentaire.

Nous affirmons donc par cette pétition que William et Monique ne méritent pas cette peine, qui nous semble exorbitante et espérons que notre soutien sera entendu.

 

RAPPEL : (extrait de l’article de Midi Libre)

Il avait sauvé un enfant de la noyade

L’employé municipal, qui a été sapeur-pompier pendant vingt ans, a reçu la médaille communale et a notamment sauvé un enfant de la noyade, est honorablement connu et appartient à une grande famille d’Aigues-Mortes.

 

Soutenir William Vidal et sa compagne :

FAITES CIRCULER ET SIGNER …………………

http://www.petitions24.net/contre_lemprisonnement_de_william_vidal

16 policiers blessés à Amiens

Il faut vraiment que la situation soit grave pour que, en plein mois d’août, interrompant ses vacances présidentielles, Normal 1er et celui qui sert de Ministre de l’Intérieur, le lèche-babouches Manuel Valls, se sentent obligés de faire du cinéma sur l’insécuritéalors que depuis son élection, notre pays, et notre police, sont confrontés à une véritable situation de guerre, et qu’il est devenu impossible d’effectuer le moindre contrôle, en période de ramadan, sans qu’une émeute ne soit déclenchée dans la foulée.

Ce qui s’est passé cette nuit, à Amiens, confirme la gravité de la situation. Rappelons qu’il y a quelques jours, les policiers, qui intervenaient pour protéger une intervention de pompiers (il n’y a qu’en France que des racailles se permettent d’agresser des soldats du feu) avaient été attaqués, dans cette ville, par un commando d’une cinquantaine de voyous, méthode de plus en plus utilisée pour agresser nos forces de l’ordre.

Cette fois, dans un quartier qui va pourtant avoir prochainement sa mosquée, on est passé à autre chose : de véritables actes de guerre, si on en croit « Le Figaro » de ce matin. On y apprend qu’on a tiré à la chevrotine et au mortier sur les CRS, et que des automobilistes (combien ?) ont été blessés lors de car jacking.

Le bilan est lourd. 16 policiers blessés, un centre de loisirs, une salle de sports et une école maternelle totalement incendiés, des réverbères détruits, des feux de poubelles et bien évidemment, aucune interpellation ! Simple précision, le nom de la future mosquée, « El Feth » signifie, pour les musulmans, « la conquête ».

C’est dans ce contexte que l’imposteur Hollande, accompagné de Valls, entend occuper le terrain médiatiquement. Que va-il faire ? Se rendre à Amiens ? Ce n’est pas prévu pour le moment ! Il va aller au chevet du bijoutier blessé, lors d’une prise d’otage, à Grenoble. Fort bien, mais qu’ont dit Hollande et Valls quand un bijoutier parisien a été mis en examen, accusé d’homicide volontaire, pour avoir tué son agresseur armé ?

Rien ! On apprend d’autre part que les deux duettistes vont rendre visite à la brigade de gendarmerie endeuillée par la mort des deux femmes gendarmes assassinées à Collibrières. Fort bien, mais faut-il rappeler que le triste Ayrault (le nase, selon Aubry) n’a pas eu un mot pour elles lors de son discours de politique générale, et que Normal 1er n’a eu davantage un geste, lors du 14 juillet.

Rendre hommage à ces deux femmes deux mois plus tard, il fallait oser ! Surtout quand, là encore, ni Hollande, ni Valls, n’ont eu un mot pour défendre le policier de la bac de Millau, mis en examen et suspendu professionnellement pour avoir tiré et tué un Vladimir qui cherchait à forcer un barrage de police.

C’est l’attitude criminelle des Hollande-Valls-Taubira et de tous les leurs qui est responsable de la mort des deux gendarmes de Collibrières, et de la multiplication des agressions contre les forces de l’ordre, comme l’expliquait Christine Tasin dans son « J’accuse ».

C’est le discours compassionnel de l’excuse, tenu essentiellement par la gôche, les faux anti-racistes et par quelques élus de droite bobo à la Kosciusko-Morizet, qui encourage de véritables fascistes élevés au biberon de la haine de la France et fascinés par l’islam et sa violence jihadiste qui, aujourd’hui, livre notre pays à des véritables hordes de barbares. Ce sont eux qui, comme à Amiens, envoient au casse-pipe des policiers qui se font canarder à la chevrotine, sans avoir le droit de répliquer, parce que des juges reprenant le discours de Taubira les mettraient en examen.

Ce gouvernement est coupable de non-assistance à policiers en danger. Il est coupable, parce que nombre de ses ministres, à l’image du président de la République et de son discours repentant, à l’image de la Garde des Sceaux et de son discours « anti-colonial » revanchard, à l’image d’un Valls qui passe son temps à rompre le jeûne dans les mosquées, à l’image de ministres bi-nationaux qui se sentent autant Français que Marocain ou Algérien, n’aiment pas la France, et qu’ils abandonnent ses policiers et ses habitants à la barbarie islamiste et au fascisme des racailles.

Pendant ce temps là, William et Monique croupissent en prison, sans doute dans des conditions épouvantables pour eux. Condamnés en comparution immédiate à 4 ans et 2 ans pour ne pas avoir baissé la tête devant une provocation de jeunes en rupture de jeûne. Certes, cela ne se fait pas de tirer avec une carabine à plomb sur des gens, mais ils n’ont blessé que légèrement une personne. Aucune enquête sérieuse ne sera menée sur la réalité du quartier, sur le vécu quotidien de ces personnes honorablement connus, forcément coupables, forcément racistes, forcément alcooliques, puisque Gaulois ! Quelle différence entre une justice impitoyable pour eux, et la tolérance dont bénéficient nombre de « jeunes » multi-récidivistes qui crachent sur notre pays et pourrissent la vie de nos compatriotes !

Pendant ce temps, à Paris, un bijoutier est mis en examen, et, à Millau, un policier n’a plus le droit d’exercer son travail. Leur crime ? Avoir dû tuer pour rester vivants, et que leurs victimes soient des Vladimir.

Pendant ce temps, tous les jours nous apprenons que des racailles, à vingt, trente ou cinquante, multiplient les agressions contre des policiers désarmés.

Pendant ce temps, souvent insultés ou malmenés, nombre de compatriotes baissent les yeux pour ne pas subir une agression gratuite parfois mortelle. Pendant ce temps, la burqa refait son apparition dans de plus en plus de quartiers français, marquant la défaite d’une République qui n’a plus la volonté de faire appliquer ses lois. Pendant ce temps, l’ineffable Christiane Taubira, celle qui annule les tribunaux correctionnels pour mineurs multi-récidivistes, celle qui ne veut plus de centres fermés, celle qui veut vider les prisons, celle qui s’émeut de voir 93 % de Kanaks dans le « bagne calédonien », ose écrire, sur son blog :

« Ainsi, comme il était à prévoir, le bruit et la fureur se sont tassés. » « Ils ne supportent pas l’idée de notre efficacité. » « La Justice n’est pas un terrain d’affrontements partisans. Car elle structure la démocratie. Elle est le lieu où se garantissent nos libertés individuelles et nos libertés publiques, où se définissent, en équité ou en égalité, nos obligations ».

Pendant ce temps, ceux qui désarment la France vont faire leur cinéma médiatique, prendre des airs martiaux, montrer aux journalistes qu’ils sont sensibles à la détresse des victimes, bref, nous faire un numéro de claquettes à deux ballesque les journalistes, silencieux sur la véritable agression que subit notre pays, relaieront complaisamment.

Pendant ce temps, l’imposteur qui nous dirige et les siens vont continuer à faire venir une immigration majoritairement musulmane qui ne fera que renforcer l’offensive de l’islam contre notre République laïqueaggravera, en période de crise économique, nos déficits et accentuera l’insécurité des citoyens, comme l’expliquait fort bien Empedoclates.

Vont-ils se foutre de la gueule des Français encore longtemps ?