Tout près de votre cerveau, un dangereux neurotoxique‏

Pour l’Agence française de sécurité sanitaire, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles : les vapeurs de mercure qui s’échappent de vos amalgames dentaires et qui s’accumulent dans votre cerveau ne comportent aucun danger pour votre santé, et ce « même si les porteurs d’amalgames présentent en moyenne de plus grandes concentrations sanguines, urinaires et tissulaires de mercure ». (1)
Vous pouvez leur faire confiance… ou vous pouvez lire ce qui suit pour en savoir plus sur vos amalgames dentaires :
Ce qu’on appelle les « plombs », qui servent à boucher les caries, ne contiennent plus la moindre trace de plomb depuis 60 ans.
En réalité, cet étrange appareil qu’utilise votre dentiste, qui fait le même bruit que votre machine à expresso, mais que vous ne pouvez jamais voir parce que vous êtes couché sur le fauteuil, la bouche ouverte, avec un aspirateur à salive sous la langue, des cotons le long des gencives, et l’ordre de ne bouger sous aucun prétexte, mélange de la poussière d’argent, de cuivre et d’étain, avec une grosse goutte de mercure, d’environ 1 gramme, pour former l’amalgame que votre dentiste utilisera pour « soigner » vos dents.
Le mercure a en effet cette vertu de lier la poudre de métal, et de donner à la substance ainsi obtenue une consistance malléable, bien pratique pour s’enfoncer jusqu’au fond des petits trous.
Le mot « amalgame » vient d’ailleurs de cette particularité du mercure : au contact des autres métaux, il les fait fondre et se mélange avec eux. On parle de phénomène « d’amalgation ».
Une fois les métaux amalgamés se produit la phase de « cristallisation ». L’amalgame durcit et vous pouvez recommencer à mâcher des aliments. Le mercure, qui représentait 50 % du mélange au départ, ne représente déjà plus que 40 à 45 % du total. C’est en effet un métal très « volatil », c’est-à-dire qu’il s’évapore à température ambiante. Et il a instantanément commencé à le faire en arrivant dans votre bouche.
A partir de ce jour, vous retrouvez le plaisir de croquer des pommes et manger des caramels, boire du café chaud comme du thé glacé sans cette affreuse pointe de douleur à l’endroit de votre carie.
Vous êtes donc soulagé.
Ce que vous ne sentez pas, c’est que l’amalgame qui a été posé sur vos dents émet de façon continue des vapeurs de mercure qui, lorsqu’elles sont absorbées par vos muqueuses et, quand elles arrivent par la respiration dans vos poumons, passent à 80 % dans votre sang.

Amalgames : la première source d’exposition au mercure

Un amalgame d’une surface de 0,4 cm² émet 15 microgrammes de mercure par jour. Ce « relargage » du mercure augmente fortement dès que l’amalgame est frotté ou réchauffé : lorsque vous vous brossez les dents, lorsque vous mâchez, et en particulier quand vous buvez des boissons chaudes, le taux de relargage est multiplié par 15. La mastication de chewing-gum, ou encore le fait de grincer des dents la nuit (bruxisme) sont des phénomènes aggravants.
Une nouvelle vidéo vous permet de voir le panache de fumée de mercure qui s’échappe en permanence de votre amalgame. Une dent, qui a été arrachée à une jeune personne de 25 ans, est filmée derrière un filtre qui fait apparaître les vapeurs de mercure.
Le résultat est spectaculaire, et je vous conseille vivement de le regarder. Cette vidéo a été créée par l’International Academy of Oral Medicine and Toxicology (Académie Internationale de médecine et de toxicologie orale IAOMT.org) et elle est visible gratuitement sur Internet (voir à la fin de cet article).
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les amalgames dentaires sont la première cause d’absorption de mercure chez les êtres humains, loin devant la contamination par la consommation de poisson et de produits de la mer (2,3 µg/jour), ou la consommation d’eau polluée (0,3 µg /jour). (2)
A noter que si l’amalgame n’a pas été poli, sa surface de contact avec la salive est alors beaucoup plus importante (jusqu’à un facteur 100), augmentant la libération de mercure. Passez votre langue sur votre amalgame et assurez-vous qu’il est bien parfaitement lisse.
Dans le pire des cas, un petit bout de votre amalgame se détache alors que vous êtes en train de mâchez, vous l’avalez et il se coince dans votre appendice. Il produira, pendant des années, du méthyl-mercure, toxique et bioaccumulable, qui provoquera une montée progressive du taux de mercure dans votre organisme, en particulier votre cerveau et vos reins.
Ainsi la récente hausse du prix de l’or, qui a provoqué un boom de l’orpaillage illégal en Amazonie et ailleurs, et donc d’importantes pollutions au mercure dans les rivières, avec à la clé de nombreux reportages télévisés, pourrait-il être bien moins inquiétant pour votre santé que l’activité… du dentiste dans votre immeuble !
Mais pourquoi, au fait, vous inquiéter d’avoir du mercure dans le cerveau et dans les reins ?

Les dangers du mercure pour votre santé

Le problème d’avoir du mercure dans votre corps, c’est qu’il est connu que, en plus d’être un poison extrêmement violent, le mercure peut provoquer des problèmes psychologiques, neurologiques, et immunologiques. Le mercure passe à travers la membrane de vos cellules, franchit la barrière hémato-encéphalique (la barrière qui sépare votre cerveau de votre flux sanguin), et peut s’accumuler dans votre cerveau.
En tant que neurotoxine, le mercure peut endommager votre cerveau, votre système nerveux et vos reins. Il peut provoquer des tremblements, des maux de tête, des insomnies, des problèmes de mémoire, de l’irritabilité, des troubles de la personnalité (autisme) (4). Et comme si ça ne suffisait pas, le mercure se lie de façon étroite aux cellules nerveuses. Il a une « demi-vie » de 15 à 30 ans dans l’organisme.
Ces problèmes neurologiques sont dus au fait qu’en présence d’une très faible concentration de mercure organique, la membrane neuronale dégénère, laissant les neurofibrilles dénudées, sans structure protectrice. Une synthèse très bien faite, qui passionnera les biochimistes, est disponible à ce sujet sur Wikipedia. (5)
Malheureusement, alors que la majorité des citoyens sont conscients des dangers du mercure pour l’environnement et les poissons, peu sont bien informés des dangers posés par les amalgames dentaires.
Seule une personne sur quatre est consciente que les amalgames dentaires contiennent du mercure, et l’industrie dentaire capitalise sur cette ignorance, avec le relais, on l’a vu, des autorités sanitaires, qui « couvrent » l’affaire (le jour où elle éclatera publiquement, attendez-vous à ce que ceux qu’on appelle improprement les « responsables », et qui n’assument en réalité aucune responsabilité personnelle, seront simplement mutés vers un autre poste lucratif de la haute administration, à la manière de ces fonctionnaires de l’agence du médicament chargés du Médiator, mutés à l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France et à l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) (3)).
Les dentistes, de leur côté, non seulement ne sont pas informés des dangers (ils sont eux-mêmes les premiers exposés), mais quand bien même ils le seraient, ils n’ont aucune obligation d’informer leurs patients de la composition des amalgames qu’ils placent dans leur bouche. Cette obligation n’existe même pas pour les femmes enceintes ni les jeunes enfants, alors que l’Agence française de sécurité sanitaire elle-même recommande d’éviter les interventions sur les amalgames pour ces catégories de patients.
L’ironie est à son comble quand on sait que le mercure est apporté chez votre dentiste avec les précautions exigées pour les produits dangereux. Il est ensuite implanté directement dans votre bouche, avec la garantie d’être parfaitement sûr et inoffensif pour vous…

Attention, retirer des amalgames est très délicat

S’il vous plait, ne faites pas l’erreur de vous faire retirer vos amalgames au mercure par un dentiste qui n’a pas été spécialement formé pour.
Vous vous exposeriez à un risque énorme, dû à l’importante quantité de vapeur de mercure qui s’évacue à l’occasion. Votre taux de mercure dans le sang peut alors être multiplié par quatre, avec des risques immédiats pour vos reins, et des risques à long terme pour votre cerveau.
Si vous décidez, avec votre médecin ou votre dentiste, qu’il est utile de vous faire retirer vos amalgames, vous devrez alors vous adresser à un spécialiste. Vous devez aussi, (vous ou votre dentiste) prendre certaines précautions pendant l’opération :

  • ne pas respirer par la bouche lorsque le dentiste intervient sur l’amalgame ;
  • utiliser un spray d’eau rafraîchissant pour réduire les vapeurs de mercure (qui augmentent fortement lorsque le mercure chauffe, sous la fraise du dentiste);
  • aspirateur à forte capacité près des dents pour évacuer les déchets de mercure et les vapeurs ;
  • poser une digue dentaire en latex dans la bouche pour ne pas avaler ni respirer des toxines ;
  • vous laver la bouche immédiatement après que l’amalgame ait été retiré (le dentiste doit également changer de gants immédiatement) ;
  • vous laver le visage et retirer vos vêtements de protection aussitôt finie l’opération ;
  • faire l’opération dans une pièce équipée d’un système très efficace de ventilation.

Il peut également être nécessaire de suivre un programme de détoxification, indépendamment de votre décision sur vos amalgames. Nous aborderons ce sujet essentiel dans un exemplaire futur de Santé & Nutrition.
A votre santé !
Jean-Marc Dupuis
Pour voir la vidéo de la dent qui fume (The smoking tooth) : http://www.youtube.com/watch?v=9ylnQ-T7oiA
**********************
Publicité

Le site internet spécialisé www.lanutrition.fr. La coenzyme Q10 (CoQ10) est un facteur essentiel de la production d’énergie dans les cellules du corps humain. La CoQ10 est indispensable à la vie, et en particulier au bon fonctionnement du cœur et à la bonne santé cardiovasculaire. C’est aussi un antioxydant très puissant qui neutralise les radicaux libres. La production de CoQ10 par votre corps diminue avec l’âge et par la prise de statines (médicaments contre le cholestérol). L’alimentation en apporte très peu. Pour un complément alimentaire de CoQ10 respectant tous les critères d’efficacité : cliquez ici
**********************
References:
(1) Rapport de l’Agence française de sécurité sanitaire, octobre 2005.
(2) World Health Organization, Inorganic mercury, Environmental health criteria (1991).
(3)  « Médiator : les ex-cadres de l’Afssaps rebondissent » http://www.lefigaro.fr/sante/2011/09/21/01004-20110921ARTFIG00478-mediator-les-ex-cadres-de-l-afssaps-rebondissent.php, consulté le 14 octobre 2011
(4) Mercury and autism: Accelerating Evidence ? Neuroendocrinol Lett 2005; 26(5):439–446 PMID:16264412 NEL260505A10
(5) http://fr.wikipedia.org/wiki/Amalgame_dentaire

Mulhouse et son marché

Pourquoi aller ailleurs chercher ce que vous avez à votre porte?

Sans aucune allusion raciste ou politique, ce clip vous fera découvrir le «  Mulhouse d’Aujourd’hui » !

S’il est de votre goût, merci de le transmettre à vos contacts… qui peuvent aussi le renvoyer à leurs amis.

«  Mulhousiens, et Mulhousiennes regardons la réalité en face » !

Certains osent le dire tout haut

Il impressionne !!!

J’ESPERE POUR LUI QU’IL A UN BON « GARDE DU CORPS »

En voilà un qui a des c…. N’ayons pas peur des mots…

 

Libres propos de Maître Gilbert Collard (avocat)

Je n’ai aucun sentiment à l’égard de l’islam. Je m’en fous radicalement.

Tant qu’il reste dans ses terres. Mais chez moi, dans ma patrie, dans mon pays, je n’en veux pas.

Un point c’est tout. Je suis islamo-négatif.

Je nie le droit de l’islam à prospérer en France.

Je nie que l’islam soit une religion. C’est un totalitarisme comme l’indique son nom qui signifie « soumission » et, comme tel, il est du droit de tout homme libre de s’y opposer de toutes ses forces et par tous les moyens y compris légaux.

Je nie que l’islam ait rien de commun avec la civilisation européenne et encore moins avec la civilisation française. Il lui est en tous points étranger. Par son caractère, ses croyances, ses rites, ses observances, ses mœurs.

Je nie que l’islam ait jamais rien apporté à la France. Aucun chef-d’œuvre littéraire, musical, architectural, pictural ou sculptural.

Rien. Pas un écrivain n’a publié « Le génie de l’islam ». Nulle mosquée ne s’élève comparable à Chartres.

On attend encore un Francis Poulenc musulman. On chercherait en vain, et pour cause, un Real del Sarte islamiste.

Je nie que l’islam appartienne au patrimoine de la France. Il n’a rien laissé, rien créé, rien fait pour la France.

Aucune œuvre d’art, on l’a vu.

Aucune œuvre de charité non plus. Pas un hôpital, pas un hospice, pas un orphelinat, pas une association caritative. Où sont les « petits frères des pauvres » qui appliqueraient en France ce « quatrième piller de l’islam » : la Zakkat. (En français: l’aumône que l’on traduit abusivement par la Charité) ?

Jamais la France n’a été aussi gravement malade.

Infecté par le sida de la « collaboration », cette maladie auto-immune qui détruit toutes les défenses naturelles de la civilisation française, notre pays est devenu islamo-positif.

Sa survie est désormais entre les seules mains des islamo-résistants.

En avant !

 

Maître COLLARD

Règles de bases pour se protéger sur Internet

FORT INTÉRESSANT ET TRÈS IMPORTANT – A DIFFUSER A UN MAXIMUM DE MONDE : A VOTRE FAMILLE, A VOS AMIS, MAIS AUSSI A VOS RELATIONS –
 
Rappel pour certains, mais information très importante pour d’autres…

 

Quelle est la différence entre http et https ?
 
Je crois qu’il est très important d’avoir connaissance de cette information, que je n’hésite pas à partager avec vous tous.
 
Plusieurs personnes ne sont pas au courant de la principale et grande différence entre http:// et https: / /
  
HTTP signifie « Hypertext Transport Protocol », qui est juste une façon de dire que c’est un protocole (par exemple un langage ou bien une façon de parler)
pour les informations transmises entre les serveurs WEB et leurs clients.
  
L’important, c’est la lettre S qui fait toute la différence entre HTTP et HTTPS.
Le S (grande surprise) est synonyme de « Secure (sécurité) ».  Voici un exemple : https://acces.desjardins.com/
 
Si vous visitez un site Web ou une page Web, regardez bien l’adresse dans le navigateur Web, elle commence avec le texte suivant: http://.
 
Cela signifie que le site est en communication avec votre navigateur à l’aide du protocole non sécurisé
En d’autres termes, il est possible pour une personne de voir sur votre ordinateur votre conversation avec le site Web…
Si vous remplissez un formulaire sur le site, n’importe qui pourrait voir toutes les informations que vous envoyez à ce site…
c’est la raison pour laquelle vous ne devez jamais entrer votre numéro de carte de crédit ou autre numéro : votre numéro de sécurité sociale par exemple, dans un site Web http…
 
Mais si l’adresse du site Web commence par https: / /, cela signifie que votre ordinateur est en communication avec le site Web en toute sécurité et que personne ne peut voir ce que vous faites sur votre ordinateur !
 
 
Vous comprenez pourquoi c’est si important, n’est-ce pas?
  
*Si un site Web vous demande d’entrer votre numéro de carte crédit ou des informations sur votre carte, vous devriez automatiquement vérifier si l’adresse du site Web commence par bien par https: / /.

 Sinon, il n’existe aucun moyen de vous protéger.
 
*Comme vous le vous voyez, on en apprend tous les jours…
 
SURTOUT NE SOYEZ PAS ÉGOÏSTES ET TRANSFEREZ CE MESSAGE A VOTRE FAMILLE, A VOS AMIS ET A VOS RELATIONS !
ET MERCI POUR CEUX A QUI VOUS ÉVITEREZ « DE SE FAIRE PIÉGER »

 

Quelques conseils de base pour éviter la propagation des Virus

Comment « nettoyer » un Courriel avant d’y répondre, ou de le re-transmettre !

 

Ces conseils proviennent d’Experts en informatique, Administrateur au Bureau Corporatif des Ordinateurs. Elles s’appliquent à nous tous qui envoyons des courriels (Emails).

Lisez attentivement cette brève procédure, même si vous êtes persuadés d’avoir, et de pratiquer la bonne méthode, pour envoyer des messages par Internet.

Savez-vous comment re-transmettre un message que l’on vous a envoyé :

50 % d’entre nous le savent, mais les autres 50 % L’IGNORENT

Vous demandez-vous pourquoi vous avez des « VIRUS » ou des « SPAMS » ???

Chaque fois que vous re-transmettez un message, vous véhiculez des informations sur les personnes qui ont eu le message avant vous : leurs Noms ou Surnoms, mais surtout leur adresse courriel. Comme bien souvent le message est retransmis à d’autres, la liste des noms et adresses grossit, grossit, et fait boule de neige. Lorsqu’un virus pénètre dans cette liste, elle atteindra tous ceux qui la composent, y compris vous-même. Il faut savoir que les virus peuvent s’incruster dans nos messages entre leur départ et leur arrivée.

Certains « récupèrent » ces adresses pour les revendre, ou ils vous envoient un courriel pour vous faire visiter leur site, gagnent 5 cent d’Euro par visite, mais vous, vous êtes piégés !

COMMENT POUVEZ-VOUS ARRETER CELA ?

Tout simplement par quelques précautions élémentaires :

1°) Lorsque vous faites suivre un message, après avoir fait un clic gauche dans la case « Transmettre », c’est là que vous devez faire disparaître tous les Noms et les Adresses Email des personnes qui ont déjà reçu le message. Vous les « noircissez » et les supprimez avec la touche « Suppr », ou si vous préférez, effacez lettre par lettre, en reculant progressivement. Toutes les manières sont bonnes, mais il est IMPERATIF de faire disparaître les noms et adresses de tout autre personne que vous, et celui à qui vous envoyez le message.

Seul le texte ou bien le « Lien » à re-transmettre doit figurer sur la page,

Vous pouvez y ajouter votre propre texte, par ex. : Bonne Journée, et votre Signature, mais encore une fois il est essentiel de faire disparaître tous les noms et adresses courriel des personnes qui apparaissaient précédemment sur cette page.

2°) Lorsque vous faites un envoi groupé de Mails à plusieurs personnes, d’abord, vous avez intérêt à constituer un « groupe » dans votre carnet, mais surtout, ne positionnez pas vos adresses dans la case « A » ou « Cc », mais prenez plutôt l’habitude d’employer la case « Cci » (Copie Carbonne Invisible) dénommée quelque fois « Bcc ».

De cette manière, seule la personne à qui vous écrivez verra son Nom et son Adresse, mais pas celles des autres. Personne ne pourra relever ces adresses. Il est évident que si vous désirez que les destinataires soient tous au courant des personnes à qui vous adressez ce message, n’utilisez pas cette disposition, mais soyez conscient qu’elle comporte un risque…

3°) Dans la ligne « Sujet », enlevez toutes abréviations telles que « FW » ou « Réf » ou « Rép » ou autres, mais par contre, vous pouvez renommer le sujet si vous le désirez.

4°) Utilisez toujours le bouton « Transmettre », de la page sur laquelle vous lisez votre message, vous éviterez ainsi à votre correspondant d’avoir à passer en revue toutes les autres pages adressées précédemment.

5°) Avez-vous déjà reçu un Mail sous forme de pétition ? Il y a une liste de noms, et l’on vous demande d’y ajouter le votre en dernier et de re-transmettre ce message à 10 ou 15 personnes de votre carnet d’adresses. Ce Mail pourra être re-transmis et re-re-transmis à l’infini, et réunir ainsi des centaines de Noms et d’Adresses courriel. En fait cette pétition vaut quelques Dollars ou quelques Euros pour un professionnel des « SPAMS » à cause des Noms et Adresses Email « VERITABLES » qui la composent.

 Si vous désirez vraiment défendre cette pétition, faites une lettre personnelle à son initiateur, celle-ci aura plus de poids qu’une liste de noms, qui peut-être inventée de toutes pièces, mais comme par hasard, le nom et adresse de l’initiateur n’y figure jamais…

Ne croyez pas lorsqu’il est écrit que ce Mail sera repris utilement par telle ou telle Sté…

C’est impossible si l’on n’envoie pas de copie directement àla Stémentionnée.

6°) Le message le plus détestable est celui qui vous demande d’envoyer votre courriel à 5, 10, ou 15 personnes, et que si vous le faite, il vous arrivera un bienfait quelconque, ou alors que vous verrez apparaître quelque chose sur votre écran, ou bien encore que vous recevrez carrément une caisse de champagne… Soyez certain que rien de cela n’arrivera….

Ce genre de Mails revient régulièrement chaque année… Une seule attitude à avoir :

Destruction immédiate sans compromis.

7°) Avant d’envisager de faire suivre un message d’alerte sur un quelconque Virus, une recherche de personne, ou la propagation d’une histoire à dormir debout, il y a un site Internet en France à compulser impérativement :

http://www.hoaxbuster.com/

Ce site répertorie, analyse et informe sur la véracité du contenu de ces messages :

VRAI ou FAUX !!!

S’ils sont réels, vous pouvez les faire suivre si vous le désirez, mais avec les précautions élémentaires énumérées au début de ce texte.

Par Pitié, ne re-transmettez pas de fausses alertes… Vérifiez ! ! !

8°) Attention aux pièces jointes que vous envoyez, celles dont la référence de fichier se terminent par : « .exe », sont les plus vulnérables et souvent détruites d’office par un bon nombre d’antivirus. Si vous êtes certains de leur « bonne santé » et que vous vouliez impérativement les faire parvenir à quelqu’un, prenez la précaution de « Zipper » votre dossier, qui voyagera ainsi en toute sécurité…

Bonne idée : Envoyez le lien de ce billet à tout votre carnet d’adresses… (En « Cci »)

 

CET AVIS DOIT ABSOLUMENT

ÊTRE TRANSMIS
MERCI…

Policiers tués

Chers amis signataires du Pacte 2012,

Urgent : on vient d’apprendre qu’en 2011, 14 policiers et gendarmes ont donné leur vie pour protéger leurs concitoyens. Dans le même temps, plus de 10.000 ont été blessés !!

Il y a quelques jours, c’est le lieutenant Éric Lales, marié et père de deux filles, qui était tué à la kalachnikov à Vitrolles.

Mais savez-vous comment la Justice agit vis-à-vis de ceux qui agressent sauvagement des policiers ?

Si non, regardez cette nouvelle vidéo de toute urgence.

Laurence Havel

Pour voir la vidéo, cliquez ici.