Ce bon Eric

Une vidéo assez bien faite pour comprendre tout le climat politique face à cette affaire…

Publicités

Scandaleuse condamnation d’Eric Zemmour !

Sujet : Scandaleuse condamnation d’Eric Zemmour !
 
Lettre du 18 février
Chers amis,

Je reviens vers vous pour vous annoncer une mauvaise nouvelle. Eric Zemmour vient d’être condamné en première instance pour provocation à la haine raciale (cf article du point.fr).

  
Le président du CRAN (Conseil représentatif des associations noires) demande maintenant aux employeurs d’Eric Zemmour de tirer toutes les conséquences de cette condamnation (cf son blog). En plus d’être condamné,  il devrait être licencié ??? N’est-ce pas le pire exemple de « double peine » ? Principe combattu par toutes ces associations, mais qu’elles sont pourtant prêtes à appliquer à Eric Zemmour.
  
Jusqu’où iront les hérauts du politiquement correct pour faire taire ceux qui les dérangent ? Agacées par le succès de nos comités locaux de soutien à Eric Zemmour, certaines associations locales de SOS Racisme menacent désormais nos militants de procès. 
  

 

Nous ne devons pas abandonner notre combat pour la défense de la liberté d’expression. Vous êtes déjà plus de 100 000 à avoir signé notre pétition. Ensemble nous pouvons nous faire entendre.
 
La semaine prochaine nous lancerons une pétition auprès des parlementaires pour soutenir Eric Zemmour et défendre la liberté d’expression. Thierry Mariani, secrétaire d’état au transport, a déjà exprimé en termes très clairs sa consternation face à la condamnation d’Eric Zemmour et face à l’attitude des professionnels de l’anti-racisme. Il faut que d’autres élus nous rejoignent !
  
Je compte sur vous pour continuer à diffuser à vos amis notre pétition et transférer ce mail à votre carnet d’adresse.
  
Nous avons plus que jamais besoin de vous pour poursuivre cette extraordinaire mobilisation. Vous le savez, chaque aide nous est précieuse. Aussi, si vous le souhaitez, vous pouvez nous soutenir en faisant un don en ligne ou en nous adressant un chèque à l’ordre de l’UNI au 34 rue Émile Landrin 92 100 Boulogne.
  
Je vous remercie par avance.
 
Olivier Vial, président de l’UNI
 

Voici notre dernier communiqué de presse.

Affaire Zemmour, le politiquement correct bâillonne le journaliste

Lire notre communiqué

Le verdict est tombé : Eric Zemmour vient d’être condamné à 2000 euros d’amende avec sursis. Si le montant de l’amende est relativement peu élevé, la décision est claire : nous venons d’assister à une condamnation de la liberté d’expression au nom du « politiquement correct ».

Un « deux poids deux mesures » dangereux pour la liberté d’expression

L’UNI constate qu’Eric Zemmour a fait état d’un fait qui, jusqu’à présent, n’a pas été sérieusement contesté. Il est d’ailleurs inacceptable qu’Eric Zemmour ait été condamné pour avoir énoncé un fait qui a été avéré par un rapport du Sénat.

Pire, Eric Zemmour est condamné pour des propos qui sont les mêmes que ceux que l’actuel président de SOS Racisme, Dominique Sopo, partie au procès a écrit dans un livre publié en octobre 2005 : « L’exemple du traitement de la sur-délinquance des étrangers et des jeunes issus de l’immigration est ici éclairant. Longtemps nié en France, ce phénomène n’en était et n’en demeure pas moins réel. […] Nier une évidence, c’est s’interdire d’en offrir une analyse. »

La mobilisation doit s’amplifier contre le politiquement correct

L’UNI, à l’origine de plus de quarante comités locaux de soutien à Eric Zemmour et pour la défense de la liberté d’expression, appelle à une amplification du mouvement contre le politiquement correct. Notre pétition a déjà recueilli plus de 100 000 signatures. Cette affaire Zemmour est un symbole de la judiciarisation des opinions dans notre société et de la chape de plomb que les Français ressentent peser sur leurs paroles et leurs pensées.

L’UNI, qui avait lancé sa campagne « politiquement correct, vérité bâillonnée » avant le début de l’Affaire Zemmour, va continuer son combat contre le politiquement correct. De nouvelles actions menées par les 40 comités locaux de soutien à Eric Zemmour et pour la défense de la liberté d’expression seront lancées dans les prochaines semaines.

Enfin, l’UNI va faire parvenir aux parlementaires une pétition pour la liberté d’expression la semaine prochaine.

 
 

Amplifions la mobilisation

 
     
 
   

HOAX – Lettre d’une assistante sociale à TF1

Merci à Someone d’avoir relevé que cet article était un hoax qui circule depuis plusieurs années. Cela-dit, libre à chacun d’être d’accord ou pas avec les arguments avancés…

 

A LIRE JUSQU’AU BOUT PUIS FAITES CIRCULER UN MAXIMUM !!!!!! CELA NE PEUT PLUS DURER !!!!!!!!!!!!!!!

Lettre d’une assistante sociale à TF1 à diffuser !!! J’en tombe de ma chaise, une assistante sociale qui voit clair… BRAVO !!!!

T F 1 – 1 Quai du Point du jour 92100 Boulogne Billancourt.

A l’attention du Responsable du Journal télévisé

Objet : Les « sans-papiers »

Messieurs,

Aux actualités du 20 heures, vous nous avez, à nouveau, sensibilisé au problème des « sans-papiers » : c’est un leitmotiv récurant chez les journalistes. Si je comprends bien l’angoisse de ces gens de vivre dans l’insécurité du lendemain, (car moi je les fréquente 2 jours par semaine) je peux vous dire que votre reportage m’a fait bondir car vous occultez systématiquement une bonne partie du problème :

– 1. Ils sont venus ici en connaissance de cause et en sachant qu’ils violaient les lois françaises sur l’immigration et savaient très bien qu’ils devaient préalablement demander un visa.

– 2. Ils travaillent illégalement « au noir » (car il faut bien qu’ils se nourrissent), en toute connaissance de cause, mais se servent ensuite de cet alibi pour réclamer, devant vos caméras compatissantes, la régularisation de leur situation. Ils étalent ainsi leurs violations des lois françaises pour revendiquer leur régularisation : c’est un comble… et en plus vous les soutenez. Faisant ainsi l’apologie de la violation de nos lois !!

– 3. Pourquoi n’avoir pas dit aux téléspectateurs que ces gens n’étaient pas aussi malheureux que vous voulez bien le faire croire (ils étaient tous en forme et chaudement vêtus) et que :
– Ils ont accès aux soins gratuits par l’AME (Aide Médicalisée d’Etat), – Ils ont droit à la CMU dans l’attente de leur régularisation (et à la carte vitale que certains considèrent comme une véritable reconnaissance de leurs droits).
– Leurs enfants sont accueillis immédiatement et gratuitement dans nos écoles.
– Ils obtiennent des logements par des contacts déjà en place.
– Certains d’entre eux, régularisés, m’ont même dit que, maintenant qu’ils étaient en règle, ils avaient beaucoup plus de mal à trouver un emploi qu’avant !!! Je me permets de vous informer aussi que, pour beaucoup d’entre eux, la régularisation est un moyen d’avoir accès à beaucoup d’autres avantages sociaux (et pas forcément au travail) et qu’une fois régularisés, ils me font faire, par exemple, des dossiers MDPH pour faire reconnaitre une invalidité (pour eux ou leur femme) afin de toucher l’AAH.(Allocation Adulte Handicapé. Sans avoir à travailler)!

– 4. Quant aux demandes de nationalité française que je fais, elles concernent surtout des 50 ans et plus qui veulent pouvoir faire librement la navette entre leur pays du Maghreb et la France pour pouvoir se faire soigner chez nous : quelle motivation et quel amour de la France !!!

A titre d’exemple, je vous citerai l’histoire d’une jeune femme qui a fait venir sa mère de 80 ans, en France pour 3 mois en vacances touristiques : la mère n’est jamais repartie, est devenue « sans papier » et s’est faite opérer au titre de l’AME gratuitement d’une prothèse de la hanche ; puis elle s’est maintenue sous prétexte de soins consécutifs et a obtenu la régularisation de ses papiers. Elle sera ainsi soignée gratuitement jusqu’à la fin de ses jours alors qu’elle n’a jamais séjourné en France et n’a jamais cotisé !!!!

Personnellement je vois ces cas à longueur d’année ; je ne suis pas assise derrière un beau bureau, grassement payée, pour diffuser des messages humanitaires ! Mais je peux vous dire qu’au rythme des entrées illégales actuelles, notre système social ne survivra pas longtemps.

Vous feriez bien d’y réfléchir et d’en informer les Français : ça, ce serait de l’Information !!!!

Continuez également, pendant que vous y êtes, à jouer les outragés quand on renvoie 3 Afghans en situation irrégulière chez eux pendant que nos soldats combattent en Afghanistan pour leur liberté), croyez-moi vous allez encore faire bouillir beaucoup de téléspectateurs !!!

 

Sincères salutations.

PS : il faut savoir qu’un sans papier touche de l’Etat plusieurs centaines d’euros mensuels. Certains retraités qui ont travaillé toute leur vie n’en touchent pas autant.